Beyrouth : Un goût de teuf aussi bon que le Houmous

Une scène électronique qui fait du bruit

La capitale du Liban, c’est un peu le Paris du Moyen-Orient. Beyrouth, c’est des gens extraordinaires, de la bonne bouffe et de la musique de partout. En plus d’être très riche au niveau de sa tradition et de sa culture, Beyrouth est une ville chaleureuse mais surtout fêtarde !

beyrouth© Ahmad Moussaoui

Certes, le Liban a été frappé par la guerre, mais cela n’empêche pas nos amis libanais de danser et kiffer du bon son jusqu’au matin. La ville est de plus en plus réputée pour sa vie nocturne, tu y trouveras de nombreuses boîtes de nuit et pubs dans les quartiers Monnot, Verdun, Hamra, Gemmayzé et sur les corniches du bord de mer. Ces dernières sont réputées pour être animées nuits et jours.

beyrouth
© Lucky to be young

La musique électronique se répand, se diversifie et se démocratise partout dans le monde, et on aime ça. La plupart des libanais de Beyrouth reste passionnés par le style musical de leur terre, mais la musique électronique se fait une place de plus en plus importante. Durant toute l’année, les plus gros calibres du monde entier font vibrer la capitale du Liban. On t’a concocté les meilleurs clubs qui feront de ton séjour à Beyrouth une expérience mémorable. Pas la peine de rappeler que durant ton séjour, il ne faut pas négliger les visites de lieux historiques et culturels, sans oublier les beaux paysages.

Boiler Room x Ballantine’s True Music

Le but de la tournée de la Boiler Room x Ballantine’s True Music de cette année est d’élaborer des live qui associent la scène musicale électronique à des mélodies traditionnelles et plutôt acoustiques en provenance des quatre coins du monde. Les élus sont : Moscou (Russie), Sao Paolo (Brésil), Valence (Espagne) et Beyrouth (Liban). Après avoir débuté à Moscou, la Boiler Room s’est produite au Liban en avril 2018 dans un hangar abandonné. C’était également une première pour les locaux. Beyrouth est une des destinations idéales, qui permettent de faire découvrir la fusion entre ces deux types de musiques complètement distinctes. Le show mettait en valeur des artistes libanais comme Dollkraut, Miss Kittin, Chaos au CDB, Jad Taleb, 3Lias et Maii & Zeid.

beyrouth
© Dj mag

B018

Si tu cherches un petit cocon underground, le B018 sera parfaitement adapté à tes attentes. Son style est complètement différent des autres, il a d’ailleurs été plusieurs fois voté par Wallpaper Magazine parmi les meilleurs clubs au monde. Le club a la forme d’un cercueil et ressemble à un parking sombre. Mais en dessous se trouve une boîte de nuit glamour et moderne. La façade métallique est équipée d’un appareil hydraulique massif qui articule le fameux toit rétractable, de quoi procurer aux fêtards une vision nocturne époustouflante des étoiles et des lumières de la ville.

beyrouth
© Bernard Khoury
beyrouth
© Boris Brejcha / Fckng Serious

The Gärten

Si tu t’intéresses à l’actualité de la musique électronique, alors tu as sûrement entendu parlé du passage d’Acid Pauli au Gärten. Après avoir utilisé un vesert du Coran durant son set, la boîte de nuit a dû fermer ses portes, mais pas pour très longtemps… Si tu passes par Beyrouth, le Gärten et LA boîte incontournable. Le dome et ses lumières t’en mettront plein la vue. Et l’installation sonore, c’est une autre histoire… de quoi devenir sourd mon pote. 

beyrouth
© Trax Magazine
beyrouth
© VALENTINA LOLA VERA

AHM

Le club AHM n’est rien d’autre qu’une immersion totale dans l’espace. Le point lumineux circulaire, imitant le lever du soeil ou la pleine lune, stimulera l’imagination des gros fêtards dans l’âme. Avec des nuits à thème, les aventuriers s’immergent dans un voyage alternatif à chaque visite. Et la verdure tout autour apporte un petit côté nature et bien être, s’inspirant de la mer Méditerranée environnante.

beyrouth
© Rabih Geha
beyrouth
© Rabih Geha

Überhaus

Überhaus, à la technologie fine, vise à faire de Beyrouth la destination idéale pour les artistes les plus en vogue de la musique électroniqueUn mur de pixels entièrement personnalisé derrière la cabine du DJ et le système d’éclairage LED RVB interactif contribuent à améliorer l’expérience du clubbing. Par contre, Überhaus ne contient que 14 tables et n’a pas de sièges le long du bar… mais ça on s’en fout hein ? 

beyrouth
© Mixmag
beyrouth
© VALENTINA LOLA VERA

The Grand Factory

Situé entre les montagnes et la mer, The Grand Factory sert de lieu panoramique pour ceux qui recherchent une escapade nocturne avec une belle vue. La décoration excentrique du Grand Factory, dédié aux événements culturels, fait de ce lieu the place à visiter pour goûter à la fête libanaise. Ils accueillent généralement des DJ et des artistes internationaux chaque week-end.

beyrouth
© Secrets of Beirut

Train Station

La direction du B018 offre à Beyrouth son « âge d’or » avec un lieu extérieur situé dans l’authentique gare de Mar Mikhael. Au lieu d’être destructeurs, ils ont gardé le caractère originel du lieu sans rien reconstruire. Tu pourras y admirer des magnifiques couchers de soleil et y passer des nuits époustouflantes avec des cocktails frais, des bonnes grillades et de la bonne musique. Le tout sera orchestré par les sets d’un DJ perché au premier étage de son petit wagon.

À LIRE :   Tu cherches un plan cul? "Sexe is Pure" est là pour toi
beyrouth
© Beiruting
© Beiruting

Si tu te fais un petit (ou plutôt un gros) kiffe au Liban un de ces 4, tu trouveras toutes les prochaines dates à Beyrouth ainsi que toutes les informations nécessaires sur Resident Advisor.

Par NBD.