Breaking news : fume un gros joint de weed pour être plus intelligent

« Fumer de l’herbe te révèle à toi-même »

Peut-être que Bob Marley avait raison : « Fumer de l’herbe te révèle à toi-même ». Et oui, tu as bien lu, fumer de la weed rendrait plus intelligent. Jusqu’à maintenant, on a davantage lu des articles qui disaient le contraire : fumer détruirait des neurones, rendrait moins perspicace et moins réactif. Tout n’est pas faux là-dedans, mais en ce qui concerne les neurones, à voir…

cannabis
© : mensjournal

Selon le British Medical Journal, les gens qui fument seraient plus intelligents que ceux qui ne fument pas. En effet leur quotient intellectuel serait plus élevé. Alors le lien entre QI élevé et cannabis, nous non plus on le voit pas forcement mais apparemment il existe. Peut-être parce que les gens plus intelligents sont plus tentés à faire de nouvelles expériences et donc de se mettre à fumer, selon ce même Journal. Les chercheurs qui ont élaboré cette étude émettent l’hypothèse que les gens ayant un QI élevé sont plus stressés et donc que le cannabis pourrait les aider à s’évader.

À LIRE :   Breaking news : le banana-sushi débarque dans ton assiette
cannabis

Cette étude a été menée sur 8 000 hommes et femmes qui ont entre 4 et 30 ans, plus leur QI était élevé plus ils avaient de chance de fumer plus tard. En plus de ça, la connexion des neurones seraient plus efficace chez les fumeurs pour…compenser la mauvaise performance de la matière grise moins importante. Bon, encore là, rien n’est sûr puisque jusqu’ici, rien n’a été prouvé sur cette perte de matière grise qui serait une conséquence de la consommation de weed.

cannabis

Bon finalement qu’est ce qu’on en a conclu ? Juste qu’il n’y a pas de fumeur type, ton voisin sera peut-être complètement mou après un joint alors que ton pote Loic se sentira plus créatif et aura plus d’idées après avoir fumé.  Alors affaire à suivre, sait-on jamais…

cannabis
© : ccsti973

Et puis, on a aussi écrit sur le fait que le cannabis ferait maigrir et sur le lien entre la fréquence des rapports sexuels et le cannabis. si ça t’intéresse.

Publicités