Carlo Amen, du nouveau chez le tatoueur Bruxellois

Comme du Picasso sur ta peau

En quête d’un nouveau tatouage ? Et pourquoi pas une œuvre d’art ! Il y a un an, on te présentait Carlo Amen, tatoueur bruxellois installé au salon Les maux bleus.

En un an, son style a bien évolué : il s’identifiait à Larry Clark ou Kim Chapiron, et dessinait des totems amérindiens, du vaudou africain ou encore des chimères grecques de l’antiquité. Aujourd’hui, il tend plus vers la peinture, et notamment vers Picasso : les dessins en single line aux influences cubistes rappellent énormément le travail du maître espagnol du XXème siècle.

Avant de se lancer dans l’art du tatouage, Carlo Amen a fait la rencontre d’un taxidermiste. Il a ensuite souhaité allier taxidermie et tatouage : il a alors pris une oie sur laquelle il a tatoué deux mots : « Merry Christmas ». Et ensuite il a eu envie de « s’attaquer » aux humains.

À LIRE :   Lignes épurées chez Mo Ganji

Et c’est pour le mieux : ses tatouages font rêver ! On te laisse y jeter un œil pour te faire une idée.

 

Du 24 mai au 18 juin, Carlo Amen expose ses dessins au BAM, dans le 11ème, si as envie d’en découvrir un peu plus sur l’artiste, c’est le meilleur moment !

carlo amen 1

Si tu veux en voir plus, on te donne rendez-vous sur la page Facebook et le compte Instagram de Carlo Amen, et à son salon, Les Maux Bleus, dans le 3ème arrondissement. Et pour retrouver notre dernier article sur Carlo Amen, c’est par ici.

Lucas Richard