Le musée de l’absinthe, pour la culture de l’alcool

Absinthe-toi un moment !

Les musées c’est sympa mais le musée de l’absinthe c’est mieux ! On à tous déjà entendu parler de cet alcool interdit mais là bas tu pourras découvrir son histoire. Bien plus qu’une simple liqueur, il y a des rituels, des accessoires, des affiches et tableaux autour que tu pourras retrouver au rez de chaussé du musée.  L’alcool est fait à partir de la plante, qui d’ailleurs pousse dans le jardin du bâtiment. Même si elle a été interdite en 1915, l’absinthe a accompagné les plus grands artistes du 19 ème siècle comme Van Gogh ou encore Manet.

absinthe
© : bestcigliquid

Malheureusement, on a pu gouter que les dérivés de la vraie absinthe. Mais cette dernière est ( ou était plutôt ) composée de feuille d’absinthe, de badiane ( anis, fenouil ), d’alcool et d’autres plantes qui macèrent 48h en alambic avant la distillation. Le résultat est à 72 ° autant te dire que la cuite arrive plus vite qu’on ne le croit même si le goût trompe sur le degrés. Dès 1870 une campagne contre ce breuvage est lancée parce qu’il est neuro-toxique et qu’il provoque des cries épileptiques à trop forte quantité. On aura pas la chance de goûter à l’absinthe pure et dure mais depuis 1998 des « spiritueux aux plantes d’absinthe » sont apparus. Alors si tu veux découvrir l’histoire de la fée verte comme elle était appelé, va à Auvers sur Oise pour te cultiver !

absinthe
© : yndella
absinthe
© : boiremixologie

Plus d’informations : Le musée de l’absinthe

À LIRE :   La dolce vita au Batofar , c'est chez Faro Faro