Comment les fêtes de Bayonne sont-elles devenues payantes ?

C’est la peña payante à Baiona

À toi qui a chanté des chansons paillardes durant tes étés, cette année les ferias de Bayonne deviennent payantes. Faire les fêtes de Bayonne avec ses potes est un classique voir un incontournable. Chanter, danser, boire dans les rues de la ville est un pur kiffe. Mais pour la première fois de toute l’histoire des fêtes, elles ne sont plus gratuites exceptées pour les locaux. Le pass devrait coûter entre 7 et 8 euros pour le vendredi, samedi et dimanche. Les premiers jours, moins influents, restent gratuits et ouverts à tous. Et pour cause, le maire a décidé de renforcer la sécurité en engageant une société privée en plus des forces de l’ordre

fêtes de bayonne
© : Sud Ouest

Les Bayonnais financent habituellement 1,5 millions d’euros pour organiser les festivités, en faisant payer le million de  « festayres » leur coût est allégé voir inexistant. Mais au vu des bénéfices qu’ils font est-ce justifié ? Donc  les fêtes de Bayonne deviendraient un business ? Si chaque visiteur dépense 1,5 euros pendant les fêtes les coûts sont remboursés. Alors la gratuité pour les Bayonnais (qui ne payent ni logements ni transports pour festoyer) pousse à penser que les touristes ne sont plus les bienvenus !

fêtes de bayonne
© : BFMTV
Publicités
À LIRE :   Viens avec nous au concert de Tchami à l'Olympia