Et si modérateur était le pire métier du monde ?

Éboueurs du web, bonjour !

Imagine-toi confronter à la lie de l’humanité toute la journée. La priorité du modérateur ? Traquer les propos à caractères pornographiques, gore, sexuels, racistes, pédophiles balancés sur les réseaux. Et crois-moi, les modérateurs exercent un métier exigeant qui peut leur coûter leur santé mentale.

modérateur

Facebook, Youtube, Twitter, les forums ou chaque site internet qui laisse la parole à ses usagers : tous emploient un modérateur. Ce personnage incarne un peu le Batman de ta navigation web. Il se tient dans l’ombre, se donnant pour tâche d’éliminer les contenus choquants afin d’éviter que tu sois confronter aux pires horreurs quand tu te balades sur la toile. Et pour se faire, il scrute tous les commentaires (modération active) ou les messages signalés (modération réactive) pour « modérer » les propos outranciers. Quand tu croises un hater, ça va. Mais quand ils sont des milliers, ils peuvent grignoter ton âme petit à petit.

modérateur

A force de visionner des contenus abjectes et être confronter à des flots de haine, les modérateurs pètent un boulon. On compte plusieurs cas où ces derniers ont tiré la sonnette d’alarme comme Henry Soto et Greg Blauert, deux modérateurs américains de Microsoft ayant attaqué leur entreprise pour négligence face à leur stress post-traumatique durable. Cauchemar, insomnie, dépression, alcoolisme… Difficile de parler de bien-être au travail pour ces éboueurs du web.

À LIRE :   Interdit de Coupe du Monde ? Ses amis l'emmènent en Russie...avec une silhouette en carton
modérateur

Les ultra-connectés considèrent parfois que les règles de modération se montrent trop dures et demeurent un frein à la liberté d’expression. Mais avant d’insulter le mec qui gère cette affaire, peut-être faut-il considérer que derrière l’écran, il y a Michel, qui ne fait que suivre les directives un peu floues dictées par la boîte et qui se prend entre 1000 et 2000 contenus charmants dans le tronche chaque jour pour un salaire de 1500€ à 40h semaine. On leur donne volontiers la palme du job le plus atroce qui te fait perdre foi en l’humanité.

modérateur modérateur