Le Refugee Food Festival te fait découvrir de nouvelles cuisines

Bien manger tout en s’ouvrant au monde

C’est bien connu, la cuisine est une langue universelle. C’est en suivant ce préavis que Marine Mandrilla et Louis Martin ont lancé le Refugee Food Festival. En 2016, en pleine crise des migrants, ils rentrent de voyage culinaire autour du monde, et décident de développer une démarche d’intégration qui passe par la cuisine.

Refugee Food Festival 3
© Instagram – refugeefoodfestival

Le Refugee Food Festival est un projet itinérant lancé en 2016 qui vise à confier les cuisines de restaurants de France et d’Europe à des chefs réfugiés, durant la durée du festival. En parallèle, les équipes du festival développent des activités visant à lancer l’insertion professionnelle des cuisiniers du festival.

Refugee Food Festival 4
© Instagram – refugeefoodfestival

Ces deux dernières années, le Refugee Food Festival s’est tenu dans six pays européens (France, Espagne, Italie, Allemagne, Belgique, Grèce), quinze villes (de Paris à Athènes en passant par Bruxelles et Florence), et a réunit plus de 90 chefs de 25 nationalités différentes. Cette année, le festival se tient du 16 au 23 juin dans une douzaine de restaurants parisiens, puis s’étend dans de nombreuses villes d’Europe.

À LIRE :   Dream Nation Parade : l’after officiel de la techno parade fait ses premiers pas aux Docks

Ne t’attends pas à trouver le Refugee Food Festival que sur de grandes tables gastronomiques renommées : des restaurants comme Les pères populaires (20ème arrondissement) accueilleront des chefs de tous horizons. Qu’ils soient Sri Lankais, Erythréens ou encore Géorgiens, les chefs viendront se mêler aux équipes parisiennes pour présenter à travers leur cuisine un message d’espoir.

Refugee Food Festival 2

Le 28 mars, La Résidence, le restaurant pérenne du Refugee Food Festival a ouvert se portes à Ground Control (12ème arrondissement). Tous les deux à six mois, le restaurant accueillera un nouveau chef réfugié qui apportera à la cuisine de La Résidence les saveurs de son pays natal. De plus, le restaurant servira de tremplin pour les chefs qui viendront y exprimer leurs talents. Pour l’instant, le chef Nabil Attar est aux commandes. Il a quitté la Syrie en 2015 avec sa femme et ses enfants, et propose aujourd’hui une cuisine traditionnelle syrienne aux clients de Ground Control.

Refugee Food Festival 1

Plus d’informations sur le Refugee Food Festivalle sur leur site internet

Lucas Richard