Galèrienne girl : Cette pote pour qui la vie est un calvaire

Droopy sort de ce corps

Elle n’est pas méchante hein, sinon ce ne serait pas ta pote. Et l’amitié signifie aussi savoir aimer les défauts des autres. Mais l’écoute des plaintes à une certaine limite, et là, on atteint un niveau de compétition. Je l’appellerai Sofia pour plus de commodités (et de réalisme). Et cette Sofia vit une aventure humaine compliquée, semée de galères ubuesques.galèrienne

Rien ne va. Jamais. Quand ses cheveux ne sont pas trop gras, trop fins, trop lisses, trop colorés, ce sont ses allergies qui reprennent en hiver comme en été. Relou numéro 1 de l’apéro, il faudra bien sûr faire attention à ses intolérances : pas de fruits à coques, pas de lactose, pas de gluten. Pas de fun.

galèrienne

A chaque verre ensemble, Sofia te diras que son boulot l’ennuie parce qu’elle se tue à la tache pour des cacahuètes sous les ordres d’un boss tyrannique. Par ailleurs, elle rêve d’aller bosser au fin fond de la Laponie, renouant avec sa vocation première de géologue. « Mais VAS-Y ma grande, change de job et arrête de nous chier dans les bottes ! » rêves-tu de lui dire. Les ondes négatives commencent à influer sur toi alors au bout d’un moment tu penses à sortir les crocs. 

À LIRE :   La potion magique qui change le papier en dollars

Pour sa défense, Sofia a une vie de galèrienne de l’extrême. Elle manque de rater son avion depuis Dublin à un cheveu près (trop fin lui aussi) parce qu’il y a une faute de frappe sur la réservation. Elle se fait voler son linge directement dans la machine à la laverie. Elle fait opposition à sa carte bleue perdue qu’elle retrouve deux secondes plus tard. Elle doit démonter l’ascenseur pour retrouver ses clefs tombées pile poil entre les rainures de la porte. Et à l’époque, elle a oublié de rendre sa copie pour une épreuve du BAC. Si la vie te met parfois des pichenettes, pour elle c’est carrément des tacles. 

galèrienne

Alors tu la vois se débattre, s’acharner mais quand elle traîne les pieds et qu’elle prend des allures de Droopy, ça t’agace. Pourtant, parfois, tu te marres de ses histoires complètement délirantes, non pas d’elle mais avec elle. S’il n’y avait pas ses grognements en fond sonore, ce ne serait pas pareil.

galèrienne

 

Publicités