Thomas Gosset défonce ses photographies à l’acide

 

Détruire des oeuvres pour mieux les sublimer

Thomas Gosset, un photographe expérimental basé entre Bordeaux et Berlin, détériore ses propres photographies pour en révéler le pouvoir cauchemardesque  Ne travailant qu’en chambre noire, n’utilisant jamais de logiciels de retouche, sa série Primitive Acids n’est pas à mettre entre toutes les mains.

Thomas Gosset Thomas Gosset

Coup dur en 2013, ses négatifs, tirages et notes sont volés et détruits. Au lieu de s’apitoyer sur son sort, Thomas décida de modifier sa méthode de travail et créer des œuvres chaotiquement sublimes. En détruisant ses négatifs avec de l’acide, de l’encre et de la peinture, il compose de sinistres visuels aux humains meurtris, déformés, et aux crânes explosifs s’effilant en fragments. Un travail auto-destructeur aux altérations chimiques pour un résultat mystique.

Thomas Gosset Thomas Gosset Thomas Gosset Thomas Gosset Thomas Gosset Thomas Gosset Thomas Gosset Thomas Gosset Thomas Gosset

Plus d’informations : Site Thomas Gosset