Tuto : comment bien montrer son cul sur Instagram

On dirait pas comme ça, mais sur Instagram il y a des règles pour montrer ses fesses.

instagram

Instagram, c’est un véritable monde à part. Dans cette application où la superficialité et la culture de la perfection font rage, les fesses règnent en maître. Si sur Facebook, Youtube ou Twitter, dévoiler son postérieur peut poser quelques problèmes, sur Instagram, montrer son cul c’est normal. Par contre, il faut faire attention, il y a des règles à respecter et des tendances à suivre si on veut rester dans le coup. Et là c’est que ça coince. Pourquoi ? Parce que ça va très vite. TROP vite.

Ainsi, après la tendance du « Glasspool« , du « montre moi tes fesses en voyage dès que t’es devant un super spot » – nom non officiel,  de la « Bambipose » – qui consistait à se positionner d’une certaine manière pour montrer ses fesses d’un angle bien particulier – , nous assistons à l’émergence d’une autre mode à durée limitée : le « Rap Squat« . Contre toute attente pour cette pose, la fesse ne tient qu’un rôle secondaire car il s’agit de montrer à la fois à quel point vous êtes badass – jeu de mot accidentel – et aussi combien vous êtes bien foutu(e). Comme son nom l’indique cette position est un doux mélange entre une pose de rappeur et des squats.

À l’heure où je vous parle, j’imagine qu’elle n’est déjà plus à la mode et que la nouvelle tendance c’est de poser ces fesses sur un burrito – le contraire serait plus logique – ou peut être, un retour à l’essentiel et aux bonheurs d’antan avec une bonne vielle baleine blanche.

On fini cette article culturel avec un petit quizz. Très simple : pour chaque photo, vous devez trouver à quelle pose il correspond. Attention les choupinous y’a un piège !

Instagram

Instagram  Crédit  Lisa Bouteldja à retrouver sur Instagram

Instagram Instagram Instagram instagram Instagram

Crédit Lisa Bouteldja à retrouver sur Instagram

Instagram Instagram Instagram instagram