Le vrai Rick Ross n’est pas un rappeur, mais un trafiquant de drogue !

Qui est le véritable Rick Ross ?

« Everyday I’m hustlin’ » répète inlassablement le rappeur Rick Ross. Si ce dernier est mondialement connu pour ses paroles clamant une vie mouvementée de dealer, la réalité est tout autre. Rick Ross narre en réalité la vraie destinée de Freeway Rick Ross, celui dont le casier judiciaire est loin d’être vierge.

Ricky Donnell Ross en 1960, le gamin de Los Angeles devint au fil des années un baron de la drogue, gagnant au summum de sa gloire trois millions de dollars par jour en gérant une armada de revendeurs de cocaïne.

 

Au tout début pourtant, Rick Ross se destinait à une carrière de tennisman professionnel. Approché pour une bourse d’étude, son analphabétisme l’empêcha de poursuivre sa scolarité. Tristement recalé, l’école fut le lieu du chamboulement et du chaotique naufrage de sa vie. En effet, un de ses professeurs lui présenta un sachet de poudre blanche puis lui proposa d’en vendre. A seulement 19 ans, l’engrenage était déclenché.

Rick Ross

Dans un premier temps, Rick Ross cachait la drogue dans la maison de sa mère et en revendait principalement à Los Angeles. Puis, entouré d’une armée de fidèles, son esprit de businessman lui permis d’étendre son réseau. En se procurant une drogue de moins bonne qualité mais surtout moins chère, cette dernière rencontra un fort succès sur le marché. N’oubliant pas ses racines, Rick Ross investissait l’argent de l’or blanc dans des entreprises. Il aida ainsi une équipe de baseball, acheta des bancs pour l’église préférée de sa mère, ou encore prêta à un ami pour qu’il lance un label de musique.

À LIRE :   Il y aurait des inconvénients à fumer de la weed?
Rick Ross

 

S’il est rapidement devenu millionnaire, c’est surtout grâce à sa rencontre avec Oscar Danilo Blandon, un dealer du Nicaragua. La confiance des deux coéquipiers fut pourtant ébranlée en 1995. Alors que le business de Rick Ross avait pu passer au travers des mailles judiciaires grâce à un équipement plus performant que celui de la police pour brouiller les pistes, Danilo Blandon devenu indic’ pour la CIA, piégea son coéquipier Rick Ross afin d’éviter lui-même la prison à perpétuité. Après avoir tenté d’acheter 100kg de cocaine à un agent fédéral lors de l’ingénieux coup monté, Freeway Rick Ross écopa d’une peine à vie.

Rick Ross

Mais on n’abandonne pas Rick Ross dans un coin si facilement. A l’âge de 28 ans, il apprit à lire derrière les barreaux et plonga corps et âme dans la lecture de textes de lois. Il découvrit enfin une lacune juridique après avoir épluché bon nombre d’ouvrages. Plaidant sa cause avec une telle conviction, la cour d’appel conclu à une mauvaise application de la loi et réduit sa peine de 20 ans.

Rick Ross

Libéré en 2009, Rick Ross se jura d’abandonner le business de la drogue, mais son âme d’entrepreneur ne le quittera jamais. Devenu militant anti-drogue, on ne compte plus le nombre de projets télévisuels, cinématographiques et littéraires relatant sa vie. L’homme de 57 ans maintenant vend également une belle collection de tee-shirts vantant son véritable nom, après avoir poursuivi au début des années 2000 le rappeur Rick Ross, pour infraction à la loi sur la propriété intellectuelle.

Rick Ross

Plus d’informations : Freeway Rick Ross 

Publicités