Le New York du passé magnifié par le photographe Robert Herman

New York, ville d’une street photography cathartique

Depuis la fin des années 1970, le photographe américain Robert Herman a capturé sous tous les angles sa ville, New York. Compilées dans la série The New Yorkers, les photographies transcendent le banal du quotidien en éclairant les quartiers résidentiels de New York loin des clichés de carte postale.

New York New York

Authentiques, nostalgiques, et surtout cinématographiques, les images démontrent un amour inconditionnel pour la bouillonnante New York,  tel un Woody Allen magnifiant ses rues et ses habitants. Au-delà d’un travail de mémoire, Robert Herman a surtout utilisé la photographie pour exprimer ses émotions et se décharger de ses troubles émotionnels et états dépressifs, en regardant à travers le viseur un quotidien urbain qui se déroule continuellement, mais apporte son lot de surprises là où l’oeil se pose.

À LIRE :   Gérard Petrus Fieret : le photographe méconnu des français
New York New York New York New York New York New York New York New York New York

 

Plus d’informations : Robert Herman