Le cannabis au Sri Lanka, un torrent de passions

Namasté et tire une latte !

srilanka

Au Sri Lanka, la vente, la possession et la culture de cannabis sont illégales et donc punies par la loi. Néanmoins, le pays est marqué par une tradition ancestrale de consommation de cannabis (cultivé depuis des centaines d’années).

srilanka

C’est pendant les périodes coloniales successives (Portugal, Hollande, puis Empire Britannique) que les décrets concernant la prohibition du trafic de stupéfiants sont apparus. Mais c’est seulement vers la fin de la colonisation anglaise que les activités commerciales du cannabis se sont accrus en Inde et en Afghanistan (19ème siècle).

srilanka

Par ailleurs, le Sri Lanka conserve une tradition millénaire thérapeutique avec le cannabis ! Dans la langue locale, le mot « cingala » désigne la plante et se traduit par « feuille de héros ».. Les médecins pratiquant cette médecine « ayurvédique » se moquent des interdictions et soignent les patients à l’aide du cannabis. Une tolérance uniquement thérapeutique donc ? Pas forcément.

srilanka

Au Sri Lanka, la prise de stupéfiant décrirait un comportement « anti-social » et « inconvenant » selon les autorités. En réalité cette intolérance relève plutôt de l’incapacité de ces autorités à contrôler la distribution ! Ainsi, la Ministre des Affaires parlementaires avait affirmé : « Le ministre a déclaré qu’il était difficile de trouver une personne qui n’a pas cultivé de la ganja dans la région de Thanamalwila. Même les moines bouddhistes de la région exigent que la ganja soit légalisée. Les Bhikshus (les moines) viennent à nous et demandent que les lois soient modifiées au Parlement pour éliminer les obstacles juridiques pour permettre la libre culture de la ganja ».

srilanka

Alors si même les moines veulent légaliser la weed, il serait temps de se poser de réelles questions. D’autant que la législation de la culture de cannabis pourrait réguler le trafic et faire rentrer de l’argent dans un milieu rural qui reste très pauvre..

srilanka

Pik&Crok