La colline de Bouddha, le temple caché de Tadao Ando

Tadao Ando, l’architecte à l’origine de la colline de Bouddha, lieu zen par excellence

Situé dans la région de Sapporo au Nord du Japon, la colline de Bouddha a ouvert ses portes l’été dernier, au milieu d’un paysage à couper le souffle. Imaginé par l’architecte autodidacte Tadao Ando, ce temple a la particularité d’être souterrain, à l’exception d’une immense statue de Bouddha, dont seule la tête dépasse du sol.

Tadao Ando

Cet architecte de génie, réalise ici l’une de ses plus belles œuvres. Né en 1941 à Osaka, il a été abandonné par ses parents (préférant garder son frère jumeau) à sa grand-mère commerçante, qui n’avait pas forcément le temps de s’occuper de lui. Ce bagarreur, très solitaire, réalise à seulement 14 ses premiers travaux de rénovation en agrandissant la maison dans laquelle il vit. A 17 ans, il se met à la boxe pour se défendre et devient par la suite professionnel. Il disputera une quinzaine de combats qui lui permettront de voyager à l’étranger. Mais il abandonne très vite ce sport pour se consacrer à sa passion : l’architecture, qu’il apprendra en autodidacte en dévorant les ouvrages consacrés notamment à Le Corbusier.

À LIRE :   Levalet, street-art à l'encre de chine et à l'humour noir
Tadao Ando

Et depuis, Tadao Ando a fait son petit bout de chemin parsemé de succès, dont la colline de Bouddha. Un endroit invitant au calme et à la méditation, et agrémenté d’une piscine et d’un long chemin en ciment qui mènent à la statue située au beau milieu d’un espace circulaire. Tout autour ont été plantés plus 15 000 plants de lavande. On vous laisse découvrir cela en photos car c’est bien connu, une image vaut parfois mille mots.

Tadao Ando Tadao Ando Tadao Ando Tadao Ando Tadao Ando Tadao Ando Tadao Ando