Les délires colorés et hallucinants de Bang Sangho

A la fois encre et digital, les œuvres de l’artiste coréen t’embarquent très loin

Figures gigantesques et colorés aux allures psychédéliques sur fond de voyage spatial, voilà comment on pourrait résumer dans les grandes lignes le travail de Bang Sangho. Avec ses illustrations éclatantes, l’artiste coréen nous emmène sur sa planète, meilleur moyen selon lui pour exprimer l’inconscient.

Bang Sangho

Son travail mêlant à la fois encre et outils digitaux, joue avec les perspectives dans un monde en apesanteur et se fait la parfaite transition vers un court métrage appelé « Planet ». Réalisé par l’artiste lui-même, la vidéo de 2 minutes 30 nous plonge d’avantage dans un univers sans fin.

« Sur la Planète, tout est instinctif et gratuit : La création, l’explosion et l’accouplement [ont eu lieu]. Le trou du trou, la pièce de la pièce et les lignes sinueuses jouent le rôle de chemin vers un autre monde. En regardant dans le trou, il y a un autre monde, et il y a un autre trou dans ce monde. Cette sorte de circulation du trou forme l’univers infini, qui ne pourra pas être mesuré en termes de taille et d’emplacement du monde ». C’est cela oui …

Bang Sangho Bang Sangho Bang Sangho Bang Sangho Bang Sangho Bang Sangho Bang Sangho