Ce que vous ne saviez (peut-être) pas sur le fromage

Puisqu’on vous dit que le fromage est une merveille de la nature

 Quand on se pose deux minutes et qu’on y pense, le fromage est réellement incroyable. De la façon dont il est fait, aux plus de 2000 variétés de celui-ci, le fromage n’a pas vraiment d’équivalent dans notre garde-manger. Pour certains aficionados de la raclette, c’est presque comme si Dieu communiquait avec eux à travers la nourriture. Et même si pour vous, une journée sans fromage n’est pas envisageable, on parie que vous ignorez encore quelques petites choses sur votre met préféré. La preuve par 10.

1 – Le fromage est bon pour les dents

 Le fromage est fort en calcium, ce qui est bon pour les os et les dents. Certaines variétés stimulent même le flux de salive, permettant d’évacuer le sucre et les acides de votre bouche. Donc manger du fromage c’est dire bye bye aux caries.

fromage

 

2 – Manger du fromage avant d’aller au lit aide à mieux dormir

 Avant de dormir, certains boivent une tisane, d’autres du chocolat chaud mais les vrais mangent du camembert. Et ils ont raison ! Selon une étude du Conseil britannique du fromage (oui ca existe), le fromage contient une forte quantité d’acide aminé tryptophane, puissant inducteur de sommeil. En manger un ou deux morceaux le soir avant de dormir favorisera donc votre endormissement. Et ça c’est beau.

fromage

 

3 – 10 litres de lait sont nécessaires à la fabrication d’1 kilo d’emmental

 Le lait est l’ingrédient quasi unique du fromage. Il a une importance majeure dans le goût, l’arôme et la texture. La quantité nécessaire dépend en principe du type de fromage mais concrètement, combien de litre de lait sont requis pour faire un bon fromage ? À titre d’exemple, il faut environ:

  • 10 litres de lait pour 1kilo d’emmental
  • 2 litres pour un camembert
  • 5 litres pour un pont l’évêque
  • 25 litres pour un brie
  • 400 litres pour une meule de comté

 

4 – Certains fromages sont “lactose free”

De 30 à 50 % de la population mondiale est intolérante au lactose. Mais puisque le lactose est un type de sucre, moins on en trouve dans un fromage, plus il est consommable par ces intolérants. Et plus le fromage est âgé, moins on y trouve de sucre.

Le parmigiano reggiano est donc parfait pour eux car il faut pas moins de 12 mois à ce fromage pour prendre forme. Et entre nous, le parmesan est surtout délicieux, ce serait dommage de s’en priver.

fromage

 

5 – Le Casu Marzu est une réalité..

Le Casu Marzu (littéralement fromage pourri en italien) est depuis longtemps sujet à polémique. La raison ? Il est infesté de larves. Originaire de Sardaigne et fabriqué à base de lait de brebis, ce fromage est un ovni culinaire. Affiné durant une longue période, il a la particularité d’être agrémenté (volontairement) d’asticots vivants.

Par leur action digestive, les larves amènent le fromage à son stade ultime de fermentation. Ce qui lui vaut son aspect coulant et crémeux. Le casu marzu est considéré comme le “fromage le plus dangereux au monde” dans le guiness des records. En cause? Le danger pour la santé des consommateurs et le fait que ce fromage bouge tout seul. Il est interdit à la vente depuis 2005 dans toute l’UE mais on doit pouvoir en trouver sur le deep web.

À LIRE :   Un jour dédié entièrement au fromage, l'événement Cheese Day débarque à Paris !
fromage

 

6 – … Le fromage d’élan suédois aussi

Le fromage d’élan ne coûte “que” 390 euros la livre. Il est un des fromages les plus chers du monde. La raison tient dans sa rareté, en effet seuls trois élans au monde sont capables de produire ce fromage. Et ils vivent tous à Bjursholm en Suède et la société Elk House a l’exclusivité sur leur lait.

fromage

 

7 – Le fromage le plus cher du monde est serbe

Le fromage d’élan est peut-être un délice mais pas autant que le fromage d’ânesse serbe. C’est avec le lait de cette dernière qu’on fabrique le “pule”, vendu à 1000 euros le kilo. Extrêmement rare, “le pule” est particulièrement savoureux de par le traitement des ânesses qui sont en Serbie, traitées comme des princesses.

De plus, comme ces animaux ne produisent que très peu de lait par jour, à hauteur de 2 décilitres, le prix de leur lait atteint facilement 40 euros le litre en Serbie. Étant donné qu’il en faut 25 litres pour un kilo de “pule”, le prix monte très rapidement. Sinon il y a de la vache qui rit à 1 euro.

fromage

 

8 – La mozza est le fromage le plus consommé au monde

Peu sont les gens à ne jamais avoir mangé de mozarella, et ce pour la simple raison qu’elle est présente dans la plupart des pizzas au monde. C’est donc la variété de fromage la plus consommée sur terre. À elle seule, l’enseigne Pizza Hut utilise près de 300 millions de kilos de mozarella par an pour faire ses pizzas. C’est plus que dans n’importe quel autre restaurant.

 

9 – Non, les souris n’aiment pas vraiment le fromage

Vieille légende urbaine entretenue par les films Disney, les souris et autres rongeurs ne sont pas particulièrement friands de fromage. Ces petites bestioles préfèrent en fait les graines, les fruits secs et les aliments très sucrés genre les charlotte aux fraises.

fromage

 

10 – Pourquoi il y a des trous dans l’emmental ?

On s’est tous posés la question au moins une fois. Et quand, petits, nous la posions à nos parents, ces derniers étaient souvent embarrassés de ne pas connaître la réponse. Et non, ces trous ne sont pas l’oeuvre d’une petite souris, on vous a dit plus haut qu’elles préféraient les éclairs au chocolat.

Les trous dans l’emmental sont avant tout dus à la fermentation, au début de l’affinage. Une fois les meules formées, le lait caillé, pressé, puis salé, le fromage est emmené dans des caves à 14°C, c’est là que démarre la fermentation. Avec la chaleur, les bactéries présentes dans la pâte consomment l’acide lactique du fromage en dégageant du gaz carbonique. Ne pouvant franchir la croûte, le gaz provoque des ouvertures ou ce que les non-initiés appellent vulgairement les trous.

fromage