Etre payé pour être en vacances c’est possible

Quand je serais grand je serais testeur de maison de vacances, et je serais riche, na !

On le sait que trop bien, le monde du tourisme est en plein boom expansionniste. Les bons plans ne cessent de pleuvoir à droite à gauche, amenant un problème de taille,  à savoir le manque de main d’œuvre. D’où l’apparition d’un nouvel intitulé parmi les offres d’emploi : CDD testeur de vacances.

Ah on vous avait prévenu, on parle de job de rêve là ! Obligé de partir à travers toute la France pour se coltiner des séjours idylliques et les poster régulièrement sur les réseaux sociaux. C’est moche. A l’origine de cette offre incroyable, la société française Sejourning.com, concurrente du mastodonte Air Bnb, et qui propose elle aussi à des particuliers de louer leur hébergement partout dans l’Hexagone en les mettant en relation avec les propriétaires.

À LIRE :   Pourquoi l'Om ne peut-il pas perdre ?

Un CDD qui ne sera cependant pas de tout repos puisqu’il faudra vadrouiller entre mer et montagne, ville et campagne, dans des  logements parfois surprenants : villa de luxe, mobil-home original, yourte, etc… Et puisque voyager c’est parfois mieux avec des amis que tout seul, il y a moyen d’inviter des compagnons de route et de tester de multiples activités dispos sur le site.

Mais le pire reste à venir ! Etant donné que dans la vie rien n’est gratuit, ledit testeur de vacances aura droit à un salaire avoisinant les 3 300€ par mois soit, si on arrondit quelque peu, 10 000€ pour trois mois. Une misère quoi. Malheureusement le recrutement s’est terminé en avril, mais soyez à affût, rien ne dit que cela ne sera pas reconduit pour 2018…