La bonne manière de conserver la weed

La weed c’est comme du bon vin, elle a besoin qu’on prenne soin d’elle

Ta beuh sèche trop vite, en plus elle défonce moins et tu ne comprends pas pourquoi ?! On a trouvé les solutions pour la conserver le plus longtemps possible !

weed

Cette jolie plante est plutôt capricieuse. Comme du vin, du sky ou d’autres alcools, elle nécessite beaucoup d’entretient. D’abord, lorsqu’elle pousse, mais aussi lorsqu’elle est à la maison, prête à être fumée. Cependant, les efforts en valent la peine. Tu seras ravi d’apprendre que, comme un BON vin, elle devient meilleure avec l’âge. Donc, motiver à en prendre soin, pour fumer de la bonne weed ?!

Gérer la température

La température est le point le plus important à prendre en compte dans la conservation de ta beuh ! L’envelopper dans de l’aluminium et la mettre au congélateur serait LA solution parfaite. Rassure-toi, cette rumeur est fausse. Les nombreux changements de températures affectent la weed, et entraînent le développement de bactéries. En plus, à force de la toucher, il restera que de la poussière.

Ensuite, les têtes congelées transforment les trichomes (qui contient le THC) en mini glaçons. Ce qui entraîne forcément une cassure des têtes, donc une perte de puissance !

On te recommande de la garder au frais, entre 10°C et 24°C. T’es prévenu !

Éviter l’humidité à tout prix

Il est nécessaire que tu gardes ta weed au « sec ». Le froid pourrait entraîner une perte de puissance et une « disparition » de ton herbe (devenue poussière). Mais une forte température est pire. En effet, une chaleur trop importante pourrait amener l’humidité, qui deviendrait de la moisissure. Pas tellement cool. L’environnement favorable pour une bonne conservation de ta beuh se situe entre 59 % et 63 % de taux d’humidité !

On a une astuce pour éviter la moisissure : ajoute un citron, une orange, une pomme de terre ou une feuille de laitue dans ta cachette. Mais attention à la température : les produits organiques moisissent aussi !

À LIRE :   Que faire lorsqu'on se fait chier au travail ?

Un taux de lumière restreint

Un taux excessif de lumière est bon lorsque la plante est en période de pousse. Les producteurs utilisent la lampe à UV pour accélérer la vitesse de croissance. Mais arrivé à maturité, le cannabis se conservent mieux à l’abri de la lumière.

Elle a en effet tendance à détruire la matière organique et synthétique. Comme lorsqu’il fait très chaud, et que l’herbe de votre jardin est brulée. En endommageant les trichomes, la weed perd ses effets psychoactifs, car ses glandes contiennent le THC.

weed

Un récipient sombre

À bannir absolument de tes habitudes : garder ta beuh dans un pochtar en plastique ! Il laisse passer la lumière, la chaleur, favorise l’accumulation d’humidité, et en plus, génère de l’électricité statique qui casse la beuh. Elle devient donc de la poussière, et en plus perd tout son THC. Sympa de payer 10 balles ton gramme pour fumer ça !

La solution ? Un pot hermétique en verre, de préférence couleur sombre ! Il bloquera l’arrivée d’humidité et de lumière. En plus, si tu cherches un stockage discret, il est la meilleure solution ! Aussi, privilégies-en un qui n’est pas trop grand pour éviter que l’air y rentre.

En revanche, si tu cherches quelque chose de plus durable, tu peux aussi investir dans un humidificateur à weed. Ils sont semblables aux boîtes à cigares.

 

Petit récapitulatif : pour conserver au mieux ta weed, il faut la mettre au frais, au sec, dans un récipient en verre sombre, et surtout éviter la lumière et une forte présence d’air ! Si tu respectes tous ces points, tu pourras la conserver pendant 2 ans !