Avis aux Ringers : Tolkien est de « retour »

Un nouveau Tolkien a vu le jour début juin

En début de mois, le nouveau livre de Tolkien Beren et Lúthien est sorti, un peu plus de cent ans après son écriture en 1917.
N’étant pas une fan invétérée du monde fantastique de la Terre du Milieu et du Seigneur des Anneaux, je me suis dit qu’il serait intéressant d’en savoir plus sur la vie de l’auteur, homme au succès international, resté discret la majeure partie de sa vie.

En effet ma culture se limitant à Gollum et son fameux « mon précieux » et au séduisant Orlando Bloom à la crinière d’or dans le rôle de l’elfe Legolas dans la trilogie des films de Peter Jackson, je me suis dit qu’il était temps de comprendre comment le monde de Tolkien avait fait surface.

tolkien tolkien

Je me suis alors demandée, qui était John Ronal Reuel Tolkien ?

Né en Afrique du Sud en 1892 dans une famille anglaise, il déménage en Angleterre très jeune. Il devient orphelin adolescent. Il est sous la tutelle du Père Francis. Le petit Tolkien est passionné par les langues depuis déjà quelques années. Il parle anglais,  latin, allemand et français. A cette époque, il rencontre Edith, une voisine, aussi orpheline, dont il tombe amoureux et qui deviendra son épouse quelques années après. Mais le Père Francis interdit aux deux amoureux de se voir, forçant Ronald à se concentrer sur ses études. Finalement il intègre Oxford où il étudie l’anglo-saxon, notamment la philologie et l’histoire médiévale.

tolkien

A l’université il découvre le Kalevala (recueil de poèmes de la mythologie nordique), qui deviendra pour lui une source d’inspiration immense. Il étudie aussi le finnois, qui influencera énormément les langues elfiques qu’il inventera dans ses œuvres. Donc avant d’être écrivain, Tolkien était avant tout un maître suprême des langues. Il a lui-même déclaré en parlant de ses œuvres : « l’invention des langues est la fondation. Les histoires n’ont été imaginées que pour apporter un monde à ces langues plutôt que l’inverse ».

Il poursuit ses études mais ne parvient pas à oublier son amour de jeunesse Edith. Il attend ses 21 ans, la retrouve et l’épouse en 1916 avant de partir pour la guerre. Tolkien a été sous-lieutenant dans la Bataille de la Somme. Bataille violente qui le marquera d’ailleurs toute sa vie, tout d’abord à cause de la perte de deux de ses plus proches amis, avant d’être rapatrié en Angleterre après avoir contracté la fièvre des tranchées.

tolkien

Pendant sa convalescence, il va donc commencer à écrire pour extérioriser les traces (internes et externes) laissées par les combats violents de la Première Guerre Mondiale. En 1917, il débute l’écriture du Livre des Contes perdus qui sera rebaptisé plus tard Silmarillion (qui se composera de trois contes dont Beren et Lúthien) où il crée les langages quenya et noldorin (déjà très complexes).

À LIRE :   Kekli le marouflard est de retour

Finalement Bilbo le Hobbit a été sa première œuvre publiée en 1937. Un livre né des histoires qu’il raconte à ses enfants. Une histoire qui eut beaucoup de succès, et fin 1937, Tolkien commence à écrire une suite à son œuvre. Il mettra 15 ans à l’écrire : Le Seigneur des Anneaux. Le chef-d’œuvre sera publié en 1954. En réalité l’histoire n’était pas divisée en 3 de base, c’est le prix du papier à l’époque qui a forcé l’auteur à diviser l’histoire en trois tomes.

Finalement, Edith, sa femme décède en 1971, laissant Tolkien inconsolé. Il décèdera 2 ans plus tard. J.R.R Tolkien aura donc écrit et publié plusieurs chef-d’œuvres de son vivant, dont Bilbo le Hobbit et le Seigneur des Anneaux. Le reste des œuvres, ont été publiées posthumes par son fils Christopher, chargé de l’héritage littéraire de son père.

C’est ainsi que Beren et Lúthien a vu le jour récemment, le 1er juin 2017 en Grande-Bretagne, plus de cent après sa création. Roman fantastique mais en même temps très personnel, qui raconte l’histoire d’amour compliquée voir impossible entre Beren, un homme mortel et Lúthien, elfe immortelle. Pour l’épouser, le père de Lúthien impose une tâche qui semble irréalisable à Beren : il doit voler la magie de Morgoth, être maléfique.

tolkien

Une histoire d’amour qui serait inspirée de l’amour entre Tolkien et Edith. De plus, la scène-clé du roman a été directement inspirée d’une de leur balade dans le bois de Yorkshire, où Edith s’était mise à danser au beau milieu d’une clairière remplie de fleurs blanches. S’ajoute à cela, les noms des deux personnages, Beren et Lúthien, gravés sur les pierres tombales des époux. Un livre fantastique et poétique autant qu’autobiographique et romantique

tolkien

Quoi qu’il en soit, il y a énormément à dire sur Tolkien, géant de la littérature, spécialiste des langues, qui a conquis plus d’un tolkienite, avec son monde imaginaire de la Terre du Milieu. Certaines personnes sont même spécialistes des œuvres de l’écrivain, on les appelle les tolkienologues.

En attendant, le livre Beren et Lúthien, sortira en version française début octobre. 

 

Louise