Les évolutions du porno, toujours plus !

La place du porno dans une société ultra connectée

Le porno est une industrie florissante qui a explosé avec l’arrivée d’internet et qui fonctionne encore très bien aujourd’hui. On avait d’ailleurs vu que l’addiction au porno était un réel problème dans notre société, tout comme la surconsommation de ce produit, qui pouvait entraîner des problèmes de santé.

Bien que la pornographie existe depuis l’antiquité, ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est son évolution depuis le développement d’internet et surtout depuis une dizaine d’années. Le numérique a boulversé le monde de l’audiovisuel, mais il a aussi chamboulé le monde du porno. Et on l’a vu avec les différentes formes de porno qui se sont développées ces dernières années : Le Revenge Porn, les camgirls…  Car se filmer et publier un contenu sexuel est devenu juste trop simple.

Alors quelles évolutions a subi cette industrie et quel a été l’impact sur nous, consommateurs ? 

porno

Ces dix dernières années, le porno a connu une réelle évolution et on peut le voir avec les derniers chiffres publiés par Pornhub, site gratuit de vidéos pornos, classé parmi les numéros 1 sur internet.

D’abord on rappelle que le porno fait partie des premiers e-commerces à avoir bien fonctionné sur internet, notamment avec la création de sex.com en 1994 (avant même la création de Yahoo, Google, Facebook, Youtube…).

Et depuis 1994, les sites se sont multipliés tout comme le nombre de vidéos publiés. Si on se réfère aux chiffres de Pornhub, le nombre d’heures de vidéos en ligne est passé de 134 à 476 000 entre 2007 et 2016. Et donc, qui dit plus de contenu, dis moins de temps passer sur chaque vidéo. On explique.

À LIRE :   Du porno en réalité virtuelle à l’hôtel
porno

Il y a tellement de vidéos de sexe sur la toile (plus de 10 millions sur le site Pornhub) que les visionneurs passent leur temps à zapper. Avec internet haut-débit, plus besoin d’attendre 10-15 minutes avant de voir sa vidéo se dé-pixeliser. On change de contenu, on va droit au but, on choisit les catégories et hop en 9 minutes c’est plié. Car oui, le temps moyen passé sur Pornhub en 2016, était de 9 minutes 46 soit 4 minutes de moins qu’en 2007.

Aussi bon à savoir, entre 2007 et 2017, le nombre de visites quotidiennes sur Pornhub est passé de 1 à 75 millions. Et ça s’explique aussi du fait que, maintenant le sexe virtuel, ça ne se regarde pas que sur l’ordi. En effet, la majeure partie des consommateurs de porno (75%) matte des petites vidéos coquines sur leur portable. On comprend mieuxHUM.

porno

Les catégories préférées des utilisateurs ont changé aussi entre 2007 et 2017. Pornhub affirme cependant que les catégories « amateurs », « gay » et « fellation » reste souvent dans le top 3, même si entre 2012 et 2014, les « MILFS » étaient à l’honneur et ont même détrôné la catégorie amateur.

La réalité virtuelle s’est aussi fait une place dans le monde du porno, nouveau support qui renverse tous les codes et qui la fout mal. Certains réfléchissent même à développer des robots qui nous serviraient de partenaires sexuels. Mais où-va le sexe ?

Tu peux retrouver l’intégralité des données Pornhub sur leur site internet. Bonne lecture (et bon visionnage…)