Paré au dépaysement dans les quartiers de Tokyo ?

Prêt à t’engouffrer dans les rues tokyoïtes ?

Bienvenue dans la mégalopole de tous les possibles. A la fois organisée, étalée, énergique mais loin d’être étouffante, Tokyo est fascinante et se révèle insaisissable de part sa grandeur. Si chaque ruelle apporte son lot de découverte, un voyage à Tokyo se pare toujours d’un soupçon de frustration face au peu de quartiers parcourus. Entre tradition et modernité, j’ai arpenté quelques quartiers de Tokyo, surprenants et tous très différents. 

Shibuya, la cosmopolite 

Difficile de décrire Shibuya, tellement le quartier phare de la jeunesse est une expérience en soi. Rendu populaire par l’iconique passage piéton où se côtoient tous les styles, les immeubles de Shibuya frôlent la démesure, et les magasins parés de leurs enseignes lumineuses et musiques criardes incitent les adolescents à traîner dans les salles d’arcade, les magasins tendance ou les nouveaux bars à la mode. Shibuya ne dort jamais. De jour comme de nuit, marcher dans les rues s’avère être un excellent moyen de se confronter en début de séjour au jet lag et à la perte de repères pour s’immerger en toute splendeur dans un remake de « Lost in (Translation) Shibuya ».

Tokyo Tokyo Tokyo Tokyo

 

Harajuku, la futuriste 

Peuplé de magasins, Harajuku prend vie à la sortie des cours, quand les adolescents retirent leur uniforme pour enfiler leur tenue reflétant leur vraie personnallité. Punks, gangstas, lolitas, tous les styles se retrouvent dans l’étroite rue de Takeshita-dori. Le futur de la mode et des dernières tendances vestimentaires se jouent à Harajuku. Il n’est d’ailleurs pas rare de croiser plusieurs groupes d’amis descendant et remontant la rue tel un défile de mode, pour attirer les regards des photographes.

À LIRE :   Street art, mode et nouveau concept chez La Pause
Tokyo Tokyo Tokyo

 

Tokyo

 

Yanaka, l’authentique

Quartier populaire, Yanaka et ses charmantes maisons est un lieu de vie loin des sentiers touristiques. Le quartier a su préserver son charme d’antan et possède cette touche traditionnelle et apaisante, à l’opposé de l’énergie communicative de Shibuya. Ici, les cafés, petites boutiques et temples se côtoient en douceur pour un rythme de vie plus lent. Un havre de paix et de nature (on peut croiser des serpents) !

Tokyo Tokyo Tokyo Tokyo

 

Shimokitazawa, la hipster

Situé dans la banlieue de Tokyo, le quartier branché bohème mérite une halte. Friperies vintage, bars, boutiques de designers sont plébiscités par les jeunes hipsters japonais. Un endroit bouillonnant de créativité et charmant de jour comme de nuit.

Tokyo Tokyo Tokyo Tokyo

 

Solenn Cordroc’h

Photos tous droits réservés (Shibuya, Harajuku, Hanaka) : Solenn Cordroc’h

Publicités