Achète toi un village !

Le village de Johnsonville s’achète pour une jolie somme.

Parce que le game est sans arrêt poussé encore plus loin, il est possible de faire l’acquisition d’un village abandonné aux Etats-Unis pour une bagatelle. 

johnsonville

Rendez-vous à East Haddam dans le Connecticut, pour découvrir le pied-à-terre le plus pété du monde : un village entier a été mis en vente, et porte le doux nom de Johnsonville. Sachez que si votre fils s’appelle Johnson, il pourra se la péter puissance mille ! Construit au milieu du 19ème siècle, le petit bled situé à quelques kilomètres de East Haddam a été construit pour les ouvriers qui travaillaient alors dans l’usine voisine.

johnsonville

Un propriétaire privé a ensuite pris l’initiative de construire des habitations de style victorien, originaire d’Angleterre. Sauf qu’après sa mort, la plupart des habitants ont quitté le navire à cause de la crise des subprimes qui, en 2008, a freiné l’économie du pays. Idem pour l’immobilier qui dégringola en chute libre. Depuis, Johnsonville est décrit comme un village fantôme, où seuls les cerfs et autres petits écureuils s’éclatent sur les toits vierges des maisons.

À LIRE :   Avec CinePool, fini les places de cinéma trop chères !
johnsonville

Si vous avez l’intention d’avoir un fils du prénom de Johnson, alors n’hésitez pas à investir pour lui en lui offrant un joli village glauque aux Etats-Unis, pour la somme de 1,9 million de dollars, soit 1,7 million d’euros. Plus proche, vous avez le village de Chartrier-Ferrière en Corrèze, qui fût racheté pour 369 000 euros, ou celui de Poggio Santa Cecilia en Toscane !

Allez, bisous.