Dancehall, trap ou acid : Gnucci mixe les genres pour une musique non-genrée

Découvrez l’univers retro-pop de la suédoise Gnucci.

Ana Gnucci Rab est née il y a environ 30 ans à Belgrade en Serbie, à une époque où le principal souci est de fuir le conflit armé. Une jeunesse teintée de galère et de peur qu’Ana Rab contrecarre avec un positivisme exacerbé qu’elle développe dans son nouveau pays, la Suède. Plus tard, elle obtient son diplôme de professeur, mais ne cherchera pas à briller dans cette discipline. Ce qu’elle veut, c’est être l’actrice du dynamisme d’une vie toujours en mouvement qui l’empêche de tout planifier. De toute façon, elle fuit toute routine un temps soit peu morose.

Je veux être le changement que je veux voir.
Moohood.fr

Gnucci excelle dans l’art de faire danser les gens ! Et son album You Good I’m Good Let’s Be Great qu’elle a sorti le 28 avril 2017 le confirme en commençant par le titre que l’on ressent comme une ôde à la légèreté de la vie. La musique de Gnucci transpire la folie de sa vie qu’elle mène à 100 à l’heure, sans s’arrêter et sans jamais déprimer.

gnucci
Amber Valent + Gnucci

Les inspirations musicales venant de tous horizons se croisent en divers points à  chaque nouveau morceau, et l’on passe d’un beat qui frôle la drum’n’bass à une mélodie lancinante et volatile. Gnucci saute d’un style à un autre, teste, expérimente et interprète ce qui l’inspire ou l’attire ! Et ça donne un savant mélange de Missy Eliott, Crystal Castles, de Snoop Dogg et un paquet d’autres artistes – pour ne citer que ceux auxquels on a pensés -.

À LIRE :   Prizm, quand ta musique devient intelligente

Certains la surnomment même la MIA suédoise ou yougoslave – au choix ! -.Pour couronner l’ensemble déjà vraiment cool, Gnucci tient à véhiculer une pensée positive, aussi bien dans sa musique que dans ses concerts et son artwork. La première respire la mixité, les suivants sont pour la chanteuse une put*** d’osmose entre elle et son public généralement LGBT et/ou anti-fasciste, et le dernier égaye les vies moroses avec des teintes ultra-piquantes.

Je veux faire de la musique pour que les gens se rassemblent. Les gens ont besoin de positivisme.
Moohood.fr

Pour son album You Good I’m Good Let’s Be Great, la suédoise rose et bleue a parcouru le monde en cassant les barrières de l’industrie musicale. Elle a composé 12 titres en totale indépendance, avec l’aide de 9 producteurs en Suède, Afrique du Sud, Danemark, Portugal, France, Mexique, Amérique, Allemagne et Pays-Bas. Une belle liste de pays qu’elle a visités avec son acolyte Amber Valent et que l’on traverse au fil des titres de ce nouvel album !

Et on écoute un peu de Gnucci ici, les petits.

gnucci

Elisa Barbier