La grande histoire d’amour érotique de Suze Randall et Playboy

A 70 ans, Suze Randall est une figure incontestée de la photographie érotique féminine.

Le 18 mai 2017, Suze Randall souffle sa 70ème bougie d’anniversaire. Née à l’époque où le corps de la femme se dévoile, se dénude et se sublime, elle a su capter l’énergie si particulière du monde de l’érotisme et de la pornographie. Aujourd’hui, elle peut se targuer d’être la toute première femme a avoir été derrière l’objectif du célèbre magazine érotique Playboy. 

suze-randall
Suze Randall et sa fille Holly.

En 1970, la belle jeune femme blonde aux yeux bleus – tellement cliché, mais efficace – n’a même pas 22 ans lorsqu’elle répond à une annonce publiée dans un journal underground anglais. Ce dernier cherche des modèles nus, et tombe immédiatement sous le charme de cette femme fière et naturelle

suze-randall suze-randall
suze-randall
Suze Randall pose pour Playboy.

La machine se lance aussi rapidement qu’elle a débarquée, les photographes se bousculants au portillon de la simple Suze Randall car pour eux : « Les filles ne faisaient pas ça ». Sauf qu’au fil des sootings, la mannequin réalise à quel point les hommes qui la photographient sont machos, mégalos et nombrilistesça cumule ! -, ne réussissant finalement qu’à mettre les modèles mal à l’aise. Suze Randall décide de passer derrière l’objectif et de prendre ses propres photographies de nus. Elle dit alors « Vouloir leur botter le cul », et leur prouver qu’elle aussi peut le faire !

suze-randall
Une des photographies faite par Suze Randall pour la presse érotique des années 1970.

Lorsqu’elle shoote Lillian Müller, le résultat est au-delà de ses espérances. Si bien que Playboy la contacte, estimant avoir trouvé en Lillian LA perle rare. Suze Randall travaillera de 1975 à 1977 pour Playboy pour ensuite faire un petit tour chez Hustler entre 1977 et 1979. Elle travaillera aussi pour le magazine Penthouse avant de se lancer aussi dans la production de films érotiques Son agence éponyme lui permet de réaliser plus d’une grosse vingtaine de films, tout en continuant à shooter des femmes toutes plus sexy les unes que les autres. Elle a même joué dans L’amour l’après-midi d’Eric Rohmer, grand cinéaste français de la Nouvelle Vague. 

À LIRE :   Le skate, une histoire de style ou de culture ?
suze-randall
Suze Randall

Suze Randall est une femme forte qui n’a eu et n’aura jamais peur de rien. Sa carrière dans la photographie érotique n’a pas été évidente car à ses débuts, ce milieu quasiment entièrement masculin refusait de voir son talent et surtout de l’accepter. Pourtant, son esthétique glamour, les poses sexy et classes de ses modèles et le naturel qui se dégage des photographies qu’elle fait; font d’elle une photographe hors-normes. Tout le monde la veut, et tout le monde l’admire. Pari réussi pour Suze Randall, qui laisse derrière elle les plus belles années de la presse érotique.

suze-randall
suze-randall
Mesina Miller

Dans le premier épisode de la série documentaire Hot Girls Wanted : Turned On produite et diffusée sur Netflix, Suze Randall est un peu plus ridée que sur les photos qu’elle montre, mais elle dégage toujours autant de force, et reste incroyablement charmante. On vous recommande !

Elisa Barbier