Chiller au pays des narcotrafiquants

La démesure colorée de Guatapé

Dans la série des villes à visiter au moins une fois avant sa mort, focus sur la Colombie. Avec son charme ancestral et ses tarifs à prix réduits sur la poudre, il était temps d’aller y faire un tour pour les vacances. Et à moins de deux heures de route de Medellín se cache une des merveilles locales, j’ai nommé le village de Guatapé ! Tout y est une explosion de couleurs. Les maisons et les rues sont toutes peintes avec des tons vifs et ornés de Zocalos, sorte de frises en relief racontant l’histoire des habitants, le calme y est olympien et la météo tempérée.

Résultat de recherche d'images pour "guatapé"

Image associée

Dans les années 80, le gouvernement a inondé 50% du village et des champs aux alentours. Aujourd’hui, nombreux sont les touristes et les natifs à venir y passer des vacances  depuis sa transformation en archipel, avec ses îlots éparpillés un peu partout. Du coup, le village a presque des allures de station balnéaire mais reste bien loin des énormes complexes étouffants.

À LIRE :   La Base Filante, un nouveau Q.G spatial à Paris

guatape-nautiques

Bref, si tu cherches un petit coin financièrement paradisiaque, une destination de rêve à visiter à la suite du festival français Nuits Sonores qui s’exportent en Colombie cette année ou juste de quoi de se taper un retour à la nature, n’oublie pas de faire un tour à Guatapé.

Résultat de recherche d'images pour "guatapé"

Et comme les histoires à propos de cocaïne ne sont jamais bien loin dès lors qu’il s’agit de la Colombie, il est possible d’observer les ruines de l’une des maisons de vacances de Pablo Escobar non loin du village. Bon voyage !

Résultat de recherche d'images pour "guatapé maison escobar"