Les clichés érotico-vintages de Nadia Lee Cohen

Dans un univers pas si éloigné du nôtre

Jeune photographe en pleine hype dont nous te parlions il y a quelques temps, la Londonienne Nadia Lee Cohen maîtrise à merveille l’art de capter le nudité féminine dans une mise en scène à la sauce 50’s-60’s ! Ses réalisations glamours, baignant dans une Amérique rétro-idéalisée, s’inspirent de la mode et du 7ème art mais avec cette touche décalée et décadente. En pleine ascension dans le monde de l’art, elle passe maintenant derrière la caméra et cumule les court-métrages, s’attachant il y a peu à illustrer le morceau « Isabella » du groupe Isaac Delusion. Dans ses dernières œuvres, on continue la traversée d’une vision kitsch (et loin d’être irréelle) de l’American-Dream, avec son lot de figures féminines sur-maquillées, provocantes et flippantes, en pleine explosion de la société de consommation.

À LIRE :   Le porno sur Vice devient un sujet passionnant à lire - encore plus qu'à regarder.

miumiu11.jpg

Avec une fascination toute particulière pour les stéréotypes véhiculés par la culture américaine des 30 Glorieuses, Nadia Lee Cohen installe ses modèles dans des situations ambiguës, exacerbant le narcissisme décomplexé de cette époque avec une douce ironie. Entre quelques paquets de chips et canettes de coca-cola, leur allure de poupée à mi-chemin entre le sexy et l’horreur devient hypnotique au fil des clichés. Belle époque !

10web.jpg

8web.jpg

self-portrait.jpg

pinkhotel.jpg

2ZIZI.jpg

bethan-close.jpg

audition.jpg

details2.jpg