#RadioLondres, ou quand le petit oiseau bleu est hors la loi

« Il fait 27°C en Hollande et 25 en Hongrie »

Si tu passes ton bac cette année ça doit te dire quelque-chose, et si ce n’est pas le cas il est grand temps de te replonger dans tes cahiers. Radio Londres c’est le nom des programmes en français diffusés depuis l’Angleterre pendant la Seconde Guerre Mondiale. Un moyen pour De Gaulle de faire passer ses messages de résistance à la population française, l’air de rien. Ses messages étaient codés de sorte que les allemands ne les pigeaient pas alors que les français comprenaient tout (pour faire très simple). Twitter s’est emparé du phénomène.

twitter

En 2017, ce n’est plus du tout la même chose, bien qu’on ressente quand même que l’inspiration vient de là. Depuis 2012, #RadioLondres est utilisé sur Twitter pour communiquer de manière subliminale les résultats des élections, ou en tout cas les premières estimations. Sauf que c’est interdit, illégal, prohibé, tout ce que tu veux. Les contrevenants s’exposent même à des amendes pouvant monter jusqu’à… 75 000€. Ça fait cher le tweet. Oui mais pas que, puisqu’un retweet ou un like par exemple sont également répréhensibles. Même chose pour ceux qui auraient envie de commander un sondage, de le réaliser, de le publier ou même de laisser quelqu’un le faire à leur place.

À LIRE :   My Groove ft. Borrowed Identity & Afshin
twitter

Alors pour essayer de ne pas se faire avoir, les internautes se creusent les méninges pour trouver des formules complètement alambiquées, quitte à ce que peu de personnes comprennent. Au soir du second tour en 2012 par exemple, certains avaient utilisé un bulletin météo pour départager Hollande et Sarkozy quand d’autres faisaient état d’une « Rolex perdue dans un champ de roses ». Et cette année, pour le premier tour, la tendance était plutôt à l’émoji. Le caca pour MLP, la liasse de billets qui s’envole pour Fillon, la chemise cravate pour Macron ou encore le poing levé pour JLM. C’est tout aussi illégal.

Le célèbre hashtag est depuis devenu un site d’information, qui surfe sur le succès du mot clef pour continuer de propager les résultats avant l’heure légale. Quand ils le peuvent ils sortent les estimations qu’ils ont mais peuvent tout aussi bien attendre après 20h si celles-ci ne sont pas fiables. Si t’es pas encore abonné tu peux le faire avant le deuxième tour, histoire d’être au courant avant tout le monde !

twitter twitter twitter twitter twitter