Une société en perdition illustrée par Asaf Hanuka

Quand dessiner est plus parlant que les mots

Même si la transformation de la société moderne a apporté beaucoup à l’homme en terme de confort, de bien-être et de progrès technique, Asaf Hanuka ne s’enferme pas dans la lâcheté des non-dits. Ces illustrations nous montrent le revers de la médaille. Ce qu’il déplore, c’est que ce progrès s’accompagne de la perte des valeurs traditionnelles de l’Homme comme l’amour, la gratuité ou encore la générosité. Ainsi, l’artiste dépeint les dérives de notre monde moderne avec une pointe d’humour noir et surtout beaucoup de réalisme.

illustration illustration illustation illustration

Les histoires d’Asaf Hanuka sont celles d’un père de famille pragmatique, d’un citoyen lambda, d’un artiste ou encore d’un enfant qu’il soit d’ici ou de là-bas… Après avoir étudié en France, l’illustrateur rentre en Syrie dont il est originaire. Malgré l’angoisse permanente de la guerre, il tient bon, s’occupe de sa famille et dessine des bandes dessinées où il utilise son imaginaire ultra-créatif pour transposer la réalité de la société.

À LIRE :   L'esthétisme argenté du photographe Guido Argentini
illustration illustration

illustrationSon style pourrait être défini comme un mélange entre les courbes design des années 20 influencées des icônes de la bande dessinée et d’une technique scandée qu’on retrouve dans le street art. Il est d’ailleurs l’un des graphistes les plus doués de sa génération.

illustration illustration

illustrationFaiblesses d’une société en pleine crise identitaire, inégalités entre les pays développés et tiers monde, omniprésence des nouvelles technologies, société de consommation, lavage de cerveau médiatique ou encore industrialisation de l’art… Asaf Hanuka jette un regard grinçant sur le monde d’aujourd’hui… et ne nous laisse pas insensible!

Publicités