Le tantrisme, ou comment atteindre le 7ème ciel

On l’appelle aussi « la petite mort »

Oublie tout ce que tu sais sur le sexe. Ne pense plus aux zones érogènes, aux positions que tu fais le plus souvent, aux gémissements de ton/ta partenaire… Rien, que dalle, on oublie tout et on recommence à zéro. Le tantrisme c’est différent de tout ça. On appelle aussi ça « la petite mort », et tu verras que ce n’est pas pour rien.

tantrisme

L’orgasme tantrique, c’est relier le cœur au sexe. Tout un programme me diras-tu. Il n’est ici nullement question d’avoir un attribut viril d’un mètre de long, chasse aussi cette idée de ta tête. La femme a interdiction d’être en dessous, elle doit pouvoir s’exprimer pleinement, être libre de tous les mouvements qui lui font envie.

tantrisme

Oublie surtout la vitesse que tu imprimes chaque fois que tu couches. L’orgasme tantrique demande du temps, beaucoup de temps. De 3 à 12 ans environ pour atteindre le nirvana, le pays des orgasmes multiples, l’Everest du plumard. Désolé, j’espère que tu ne t’étais pas fait trop de films (t’as quand même pas envoyé un texto à ta copine pour lui dire qu’elle passerait à la casserole ce soir ?).

À LIRE :   L’afrobeats, comment la culture africaine a marqué la musique internationale
tantrisme

La lenteur est reine dans le tantrisme. Nullement question d’aller vite ou quoi que ce soit dans le genre. Déshabille ton/ta partenaire lentement, pour commencer. De haut en bas, sans te presser, comme si tu découvrais son anatomie pour la première fois. Si tu suis à la lettre toutes les règles, tu ne seras pas déçu(e), c’est une certitude. Le sexe tantrique peut durer jusqu’à 3 heures, mais ne compte pas de limites. Et il se murmure que les positions du kamasutra sont particulièrement adaptées à ce type de relations sexuelles.