Russ, rappeur made in Atlanta qui cartonne

Il fait tout de A à Z

Il est tout seul et il vient d’Atlanta. Russ n’appartient à aucun collectif mais peut compter sur une vraie base de fans qui le suivent et ne le lâchent pas. Pour preuve : plus de 430 000 abonnés sur YouTube, presque autant sur Soundcloud… Deux réseaux qui lui permettent de tout faire sans l’aide de personne, lui offrant ainsi une liberté jouissive.

russ

Écriture, réalisation de ses clips, composition… Le mec est un touche à tout assez doué pour s’en sortir tout seul. La preuve, il fait ça depuis le début. Et depuis le début, il a (quand même) fait 11 albums. Hé ouais. Mais faut croire qu’il a été lassé de bosser seul, ou qu’il n’avait plus d’inspi. En juin 2016, via son Twitter officiel, il annonçait sa signature avec Columbia, date à partir de laquelle ses clips profitaient de plus gros budgets. Son clip « For The Stunt » était le premier à entrer dans cette veine (avec plus de 3 millions de vues). Et ça doit marcher, puisque sa date au Bataclan est déjà complète. Ça doit lui faire plaisir, lui qui est désormais managé par celle qui s’est aussi occupée de Kanye West ou encore Tupac.

À LIRE :   Prévisions musicales, les EP pour préparer la période hivernale.

Et après 11 albums faits tout seul dans son coin, Russ s’apprête à en sortir un nouveau pour 2017. Il idolâtre Kanye West et Drake, les seuls qu’il trouve capable de produire des trucs qui le font halluciner. Les autres sont justes cools et rien d’autre d’après lui. C’est un rappeur encore méconnu voire même carrément sous côté pour certains, dans l’ombre des Young Thug et autres 2 Chainz. Ce qui l’inspire c’est sa vie. Que ce soit une rupture, de laquelle émergea le morceau Goodbye, ou encore lorsqu’il raconte son père tenant sa famille à flots à bout de bras dans Serenity.

Les instrus sont simples, pas besoin de plus il l’a compris. Les textes parlent parfois (et le plus souvent) d’eux-mêmes, comme c’est le cas pour Do It Myself. Où l’on apprend si on ne le savait pas déjà que Russ fait tout tout seul. Enfin faisait, au moment de la sortie du morceau il y a 3 ans.

Pierre Antoine BOIVENT