Bioluminescence: ces endroits à la frontière du fantastique

Sur Terre aussi la nature se réveille à la tombée de la nuit

Bienvenue à Pandora les copains! Non, non, c’est pas une blague. Des paysages fantastiques digne d’Avatar, on en trouve aussi sur Terre. Ces endroits incroyables prennent vie la nuit et nous dévoilent alors toute leur magie. On appelle ça la bioluminescence! Pour résumer, sans rentrer dans les explications scientifiques barbantes, c’est lorsqu’un organisme vivant produit de la lumière. Allez viens, on t’emmène faire un voyage autour du monde pas comme les autres

Les plages de Krabi, Thailand

A Krabi, c’est le phytoplancton qui crée ces halos de lumière bleu brillant dans l’obscurité. Ce plancton végétal vit en suspension dans l’eau et s’active avec le mouvement. Il est d’ailleurs à la base de toute la vie: par photosynthèse il produit les 2/3 de notre oxygène. Dingue, non? Et c’est pas fini, cet effet de fluorescence dans l’eau est un mécanisme de défense. En faite, il s’illumine pour brouiller la vue des prédateurs…mais pas des spectateurs on dirait!

bioluminescence

La forêt d’Hiramatsu, Japon

Photographes amateurs ou professionnels voilà un endroit à ne pas manquer! La forêt d’Hiramatsu doit son nom au photographe qui l’a découvert par hasard il y a environ dix ans: Tsuneaki Hiramatsu. Un sacré coup de chance car cette dernière se peuple de milliard de ces lucioles phosphorescentes appelées Genji Botaru seulement une fois par an!

biolumiscence

La plage de Vaadhoo, Maldives

Ici, c’est aussi grâce l’afflux de millions de phytoplanctons bioluminescents, le Lingulodinium polyedrum, que les plages scintillent la nuit. En effet, portés par les courants marins, ils réagissent avec l’oxygène et produisent cette lumière bleue si particulière.

bioluminescent

Grotte bleue, à Capri, en Italie

Personne ne peut résister au charme de Capri. Cette petite île italienne offre une pluralité d’endroits exceptionnels et séduisants dont la grotte bleue. Là-bas, tu pourras admirer la plus grande pseudo fibre optique naturelle. Son éclat est dû à la lumière du jour qui pénètre dans l’eau, cette dernière se reflétant ensuite sur les parois de la cavité. En effet, l’entrée de la grotte se trouve en partie au-dessus du niveau de la mer. Même si l’endroit est très prisé des touristes, le spectacle reste magique.

bioluminescence

La forêt Atlantique, Sao Paulo

Les Avatars n’ont qu’à bien se tenir, nous aussi on a des forêts aux allures surnaturelles, des champignons fluorescents, tout ça, tout ça! Ils sont d’ailleurs très rares puisqu’on ne les trouve que dans une partie de cette forêt tropicale de Sao Paulo. On les appelle d’ailleurs Mycena luxaeterna ou les « champignons à lumière éternelle ». Les scientifiques n’en savent pas plus, hormis le fait que c’est sympa à regarder.

À LIRE :   Fajitas et calamars dans un avion militaire
bioluminescence

La baie de Toyama, Japon

Il n’y a en pas que pour les algues ou les champignons! Dans la baie de Toyama, ce sont les calamars qui créent cet amas de lumière bleue. Normalement, ils vivent à plus de 300 mètres de profondeur mais les vagues de la baie les ont poussés à la surface. Le calamar luciole mesure entre 3 et 8 centimètres. Ces tentacules sont équipées d’un organe particulier qui émet ce bleu profond: le photophore. Les japonais en sont d’ailleurs très friands et pas parce que c’est jolie! Bon appétit!

bioluminescence

Parc national des Great Smoky Mountains, Tennessee

Chaque année, au mois de juin, des milliards de petites lucioles investissent le parc national des Great Smoky Mountains. Et oui, c’est la saison de reproduction! Pour plaire, à chacun sa recette. Les mâles Photinus carolinus appelle la femme, qui lui répond si intéressée, en produisant une lumière fluorescente. Une vraie danse synchronisée pour le plus grand plaisir des spectateurs venus admirer le phénomène. Auras-tu un jour la chance d’assister à ce spectacle féérique?

bioluminescence

La plage de San diego, Californie

Des colonies d’algues, appelées Lingulodinium polyedrum, illuminent ponctuellement les côtes de San Diego. Elles prennent une teinte rouge le jour et bleue la nuit. Un phénomène assez rare qui nécessite une bonne combinaison de la température de l’eau, de la puissance du vent et de l’obscurité du ciel. Inutile de vous préciser que lorsque les facteurs sont réunis, les surfeurs se régalent! Ils peuvent glisser dans l’eau et s’émerveiller de la lueur bleue qui illumine leur chemin. Si t’as jamais surfer, c’est le moment de t’y mettre!

bioluminescence

Côte est, Australie

C’est en réponse à des facteurs de stress environnementaux et aux prédateurs comme les crabes ou les crevettes que le Cluster Wink (une espèce d’escargot) se met à briller. Ces petites merveilles de la nature vivent en groupe le long de la côte australienne. Un spectacle éblouissant pour les plongeurs!

bioluminescence

Les grottes de Waitomo, Nouvelle Zélande

Les milliers de vers luisants phosphorescents, appelés arachnocampa luminosa, jonchent le plafond de ces grottes surnommées « Glow worms caves » (la caverne des vers luisants). Impression de toucher la voie lactée ou, encore une fois, d’assister à un remake d’Avatar… Une chose est sûre: tu vas vivre un moment magique!

bioluminescence

La bioluminescence est un phénomène impressionnant. Certains endroits du monde propose un rendez-vous à ne pas manquer. Pourtant, il est possible de tomber sur un tel spectacle partout dans le monde si les conditions sont réunies bien sûr….suffit juste d’un peu de chance !