Les aventures de Pépito : du « fromage » à Amsterdam !

La passion du gouda

Vous vous rappelez peut-être de Gary ? Mon ami fromager ? Celui qui m’a fait découvrir les plaisirs subtils du fromage. Il n’a pas pu me rejoindre dans mon séjour à Tel Aviv alors nous avons décidé de nous rejoindre à Amsterdam. Quoi de mieux que cette ville pour découvrir toutes les nuances et les arômes d’un fromage encore peu apprécié en France, le Gouda !

fromage

Comme je le disais l’amour du fromage m’est venu il y a 4 ans lorsque j’ai rencontré ce mec… On se faisait des aprèm fromages, des soirées fromages et tout ça dans le plus grand secret. Je n’ai jamais pu le dire à mes parents. Comment auraient- ils compris cette incroyable passion? J’ai donc décidé de faire des études de communication, ça me faisait un bel alibi, je pouvais travailler dans n’importe quoi avec ce diplôme. Maintenant que j’arrive au terme de mes études, il a fallu que je leur annonce mon amour pour le fromage, mes amis étaient tous dans la confidence mais j’avais peur de leur dire. Je parle d’une véritable peur, la peur de les perdre. Mais au fond de moi je savais que c’était un choix de vie, un objectif et que j’étais prêt à prendre ce risque, le silence me pesait trop. Gary et moi voulions monter notre fromagerie….
Vous allez rire mais ça c’est très bien passé. J’ai donc demandé pour Noël un voyage à Amsterdam, le pays des mille et un Gouda, un eldorado pour tous les passionnés.

Le Airbnb et le voyage booké c’est le jour J. Avant les 7h de bus, je suis allé diner avec la concierge, Il est toujours de bon conseil mais il ne faut pas le dire alors je m’arrête là. Un bon couscous englouti non sans mal après avoir été fixé par une mère de famille frustrée et sa fille, qui probablement étaient fascinées par les différences que l’on représentait.

Comme à mon habitude lorsque je pars en voyage, je suis à 5 min de louper mon bus mais j’arrive à le chopper sans jamais trop savoir comment. Une fois bien installé, le chauffeur ayant fait son petit discours de bienvenue, je pense à dormir mais c’est sans compter sur les gentils voyageurs qui mangent des produits infâmes, odorants et bruyant. Armé de patience je commence à vouloir chercher le sommeil le plus vite possible pour oublier ce long voyage. Mais au fond du bus il y avait un petit groupe de jeunes « filles » parlant comme des hommes dans le mauvais sens du terme bien sûr. Après 5 minutes de joyeux bordel voyant que personne dans le bus n’osait s’adresser à ces jeunes créatures impolies je me retourne et demande :

« Ça va être comme ça tout le voyage ?

– Ce à quoi on m’a répondu : Mais frère mets des écouteurs !

– Malheureusement, je n’en ai pas.

– Moi, j’en ai, je te les passe.

– Ok

-Maintenant c’est bon on peut parler comme on veut ?

-Vois avec le reste des gens du bus, moi ça va.

-Je m’en fous des autres ! » Qu’elle me répond…

Ce problème réglé je m’endors.

 

Une fois arrivé et descendu du bus, je me dirige vers la gare des trains. Etrangement la gare est à l’écart de la ville mais il y flotte une légère odeur de fromage. Mes papilles stimulées je pense à ce premier bout de fromage que mon ami m’avait promis le gouda Vanilla Kush, la fameuse du Popeye. Il m’avait interdit, m’avait fait juré que je ne mangerai pas de fromage avant son arrivée. Je savais que ça allait être dur mais je me devais d’attendre.

fromage

On s’était donné rendez-vous à La Grotte. Il m’en avait beaucoup parlé mais pour être honnête, la qualité du service laisse à désirer en tout cas celui du burger à 5 euro qu’il m’avait tant vanté. Peu importe c’est là où j’ai mangé mes premières bouffées de Vanilla Kush. Quelle découverte, je m’en rappellerai longtemps. Après avoir dégusté ce merveilleux premier bout de fromage, je me sentais comme un enfant, je rigolais tout seul, la logique avait quitté mon cerveau mais quel bon moment !

À LIRE :   Amsterdam: le Trouw pourrait connaitre une renaissance

Une fois Gary récupéré et un premier fromage testé, il fallait continuer notre pèlerinage. On repasse au Popeye pour reprendre un peu de Vanilla et on se dirige vers une autre fromagerie réputée pour découvrir encore des nouvelles saveurs. Cette fameuse fromagerie s’appelle Abraxas et nous y avons acheté différents goudas : Bubble Gum , Hawaiian Haze, Hamnésia Lemon.

Petit thé oklm dans un bar bien calé le Big Shot Café, où il y a des trucs bien gras pour les munchies, des boissons et même un fumoir pour les fumeurs de cigarettes. Mais la salle est complètement adaptée pour les mangeurs de fromage, et c’est ça que j’aime dans cette ville.

fromage

Apres une bonne nuit de sommeil, on mange un petit bout de fromage de bon matin car c’est un petit rituel que l’on aime bien lorsque on est en vacances. Perso, je garde mon morceau de fromage du jour pour le soir ça m’aide à dormir… Je ne peux pas dormir sans ça.

Direction Green House fromagerie, l’incontournable d’Amsterdam où on a pris seulement deux sortes : Amnésia et Cheese. Mon pote m’avait aussi parlé d’une fromagerie vraiment sympa qui s’appelle The Old Church, donc je voulais absolument m’y rendre et tester.

fromage

Une fois arrivés à The Old Church, on sent leur  Vannilla Kush, whaou quelle merveille ça sent la vanille comme si on avait trempé le morceau dans de la vanille concentré, alors sans hésitation on l’achète et on prend la Choco en même temps pour rester dans le thème. Mais pour être honnête, quelle déception ! Le goût n’avait rien avoir avec l’odeur c’était presque mauvais. On se demande s’ils n’ont pas jeté quelques gouttes d’huile essentielle de vanille ou une connerie du genre. Conclusion grosse déception ! Ah non, ils nous ont offert un sticker… Je comprends pourquoi…

 

Le deuxième jour on est retournés au Popeye puis on est allés à Abraxas pour prendre de l’Amnésia Lemon et de la Bubble-gum, on ne voulait plus prendre de risque, trop déçus de la veille.

Mais aujourd’hui on avait deux objectifs : on voulait essayer une autre spécialité d’Amsterdam, les truffes au chocolat et voir les vitrines du quartier rouge. Je vous épargne les détails mais le quartier rouge m’a bien surpris. Je ne m’attendais pas du tout à ça et encore moins à d’aussi jolies filles, ça change de la rue Saint-Denis. Et le reste du temps on a cherché un condiment particulier, des truffes, les légendaires Dragon Dynamite. On ne pouvait pas passer par cette ville sans s’offrir un petit voyage. Je ne vous raconte pas la soirée mais c’était bien sympa.

fromage

Nous voilà au troisième et dernier jour petit passage chez Abraxas pour reprendre de l’Hawaien Haze et aussi on a essayé un petit dernier le Joly Jocker : où nous avons acheté de l’Amnésia et de la Jack Error plutôt bonnes. Ensuite on est allé au Barneys bar où nous avons été très surpris d’entendre du Lady Gaga, Britney et autres phénomènes pop et hyper commerciaux, nous avons donc quitté le bar rapidement pour retourner à celui que l’on avait essayé le premier jour.

Je raccompagne Gary et me calle dans un dernier bar très joli calme et mange mes derniers morceaux de fromage avec nostalgie en buvant un chocolat chaud viennois dont eux seuls ont le secret. Je me dirige vers la gare pour rejoindre le bus. Je monte dans le bus je ferme les yeux et je me réveille à Paris. Je suis sure que la téléportation existe ou c’est une overdose de fromage.

fromage

 

Pépito