L’érotico-trash s’invite dans les illustrations de Kristen

Dark, étrange, érotique, crash et fluo : voici l’univers de Kristen Liu-Wong.

Ça ne fait que quelques années que la jeune Kristen Liu-Wong dessine, mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle envoie du pâté avec un style hors-du-commun et hallucinant. 

trash-fluo

Elle dessine à fond depuis 2013, fière d’avoir obtenu un diplôme d’illustration au Pratt Institute en Amérique. Et alors, elle décide de se barrer de Los Angeles pour prendre la route de San Fransisco avec son copain, lui aussi illustrateur. Kristen Liu-Wong peint, dessine, et fabrique plein de petits objets qui racontent une histoire à chaque fois un peu plus perchée, ce qui ne manque pas de plaire à bon nombre d’artistes et magazines ! Ces derniers s’arrachent les talents de la demoiselle, comme par exemple le groupe Liphemra pour qui elle réalise le visuel du morceau Did U Cry; le magazine Psstzine qui lui demande une illustration à propos de la technologie; le magazine Vice x Espolon; ou encore les visuels de plusieurs nouvelles d’écrivains. Dernièrement, elle a eu le prestige d’être publiée en couverture du magazine Juxtapoz

À LIRE :   Laurent Kronental : La vie des anciens dans les HLM

Kristen Liu-Wong raconte dans le cadre blanc de la toile, un monde fantastique habité de femmes vaillantes et fortes qui fréquentent des animaux et ont pour habitude de se balader les fesses à l’air. Une femme dévergondée, belle, sensuelle et surtout borderlinement sublime, qui finalement devient l’équivalent de l’homme en adoptant les mêmes attitudes et comportements. Bien que ses illustrations et toiles mettent en scène chacune une situation différente (et complètement chelou), on y retrouve des éléments graphiques récurrents. Comme la forme des yeux des femmes, leurs seins en pointe, le peu de vêtements qu’elles portent, et leur longue chevelure. Le « décor » de l’image est d’autant plus saturé de motifs qu’il est saturé de couleurs à tendance fluorescente, qui pique clairement les yeux. Mais étrangement, on aurait presque la sensation d’être hypnotisé

Trop d’éléments ? Trop de couleurs ? Trop de plans ? Trop de formes ? Ici, le trop utilisé à outrance donne tout son caractère et toute son âme au travail de la jeune Kristen Liu-Wong, qui a de belles années devant elle. 

trash-fluo trash-fluo trash-fluo trash-fluo trash-fluo trash-fluo trash-fluo trash-fluo trash-fluo

Retrouvez Kristen Liu-Wong sur
Internet
Instagram