Marie-Jeanne et plein air

La ruée vers la weed

camping weed

La marijuana récréative, reine du tourisme américain. Après le Airbnb du cannabis, l’entreprise Grow Condos, basée en Oregon, lance un camping weed. Son PDG, Wayne Zallen, y a vu une opportunité qu’il ne pouvait laisser filer. Spécialisé dans la location d’espaces culturels aux fermiers du cannabis, Grow Condos étend son activité au camping dédié aux fumeurs de chichon. Smoke on the water allie détente et weed sur les rives du lac Selmac, au sud de l’Oregon.

camping weed

La vente de cannabis est légale en Oregon depuis 2014, mais il est interdit de fumer dans les parcs nationaux. Pour remédier à ce gros problème, Wayne Zallen a acheté 1500 m2 de terrain où les voyageurs baroudeurs pourront se prélasser. Le tourisme en Oregon connaît déjà un large succès. Entre activités sportives et culturelles, le plus réside dans la nature sauvage et la tranquillité du paysage.

À LIRE :   Le Yemma, sanctuaire de la street food marocaine
camping weed

Smoke on the water se trouve à quelques kilomètres des grandes villes, offrant calme et volupté sans avoir à vivre en autarcie. Pour parer un éventuel manque de chanvre, Grow Condos vient d’ouvrir un site de production (Nuggetville) à Eugene, la grande ville la plus proche du lac. Les producteurs locaux pourront ainsi louer un espace de production dans l’entrepôt de 5000 m2. Wayne Zallen voit encore plus loin et imagine ouvrir plusieurs campings de ce type dans les Etats américains où le cannabis récréatif est légal.