Les super pouvoirs d’une boisson « Amazonienne »

Une tasse par jour de guayusa tu boiras!

guayusa

Mieux que le vin rouge et le red bull, les feuilles de guayusa luttent contre les coups de pompe et la peau flétrie. Après la spiruline, les baies de goji et le kombucha, une nouvelle potion “miracle” s’invite dans ton régime à base de plantes. La guayusa compte de nombreuses vertus grâce à sa teneur en caféine et en polyphénols. Deux fois plus d’antioxydants que dans le thé vert, ces feuilles d’Amazonie agissent comme un stimulant digestif, diurétique et même aphrodisiaque. Depuis près de deux millénaires, plusieurs tribus équatoriennes, colombiennes et péruviennes les infusent dans de l’eau bouillante pour jouir de ses effets énergisants.

guayusa guayusa

Cette boisson “miraculeuse” au goût fleuri et rarement amer se boit au petit matin avant le lever du soleil. La tribu kichwa, vivant sur la partie andine et amazonienne de l’Équateur, la consomme traditionnellement pour interpréter leurs rêves dès le réveil. Les pouvoirs sacrés de la plante aident à décrypter les songes de la nuit pour les guider la journée du lendemain. Tous ces bienfaits ne pouvaient pas rester secrets bien longtemps. La société à but non lucratif, Runa, s’est implantée sur le marché en travaillant avec 3000 familles autochtones. Son objectif est d’améliorer leur qualité de vie grâce aux profits de la vente, aux Etats-Unis et en Europe, de ce produit organique. La culture de la guayusa rapporte à chaque agriculteur entre 470 et 935 euros par an, tout en respectant la forêt amazonienne. En plus d’être un breuvage aux super pouvoirs, la guayusa participe au commerce équitable.

À LIRE :   L'automne ne sera pas triste à la Station !
guayusa guayusa
Publicités