Métal, bière, hippie, techno : la mixité d’un squat en Slovénie

Jazz, punk, métal et techno se rencontrent tous les soirs au squat de Metelkova en Slovénie.

slovenie
Jalla Jalla, un des bâtiments du squat de Metelkova

En Slovénie, quelque part dans la capitale Ljubljana, se trouve une ancienne caserne militaire de l’armée yougoslave.
Jusqu’ici, rien de vraiment surprenant. Ce qui fait la particularité, et la différence de cet endroit appelé Metelkova, c’est l’autonomie dont il jouit et l’alternative aux lieux de vie slovènes que la ville propose. Il est bon de savoir que le nom entier du squat est Avtonomni kulturni center Metelkova, autrement dit Centre culturel autonome de Metelkova !

slovenie
Logo du squat

Le squat de Metelkova est composé de plusieurs bâtiments qui ont tous été réinvestis par des jeunes et moins jeunes désireux d’avoir un endroit où être libre dans le respect d’autrui. Il y a des ateliers d’artistes, des galeries et des espaces dédiés à la musique, où les gens se rencontrent sans aucune barrière sociale et raciale. D’ailleurs, le squat de Metelkova est réputé pour être le berceau d’une grande communauté LGBT.

À LIRE :   Spike Island, l'Alcatraz d'Irlande !
slovenie
Spectacle organisé par des membres de la communauté

Parmi les trois principaux espaces du squat de Metelkova, il y a le Channel Zero, un bar/club où se déroulent chaque semaine concerts de métal et soirées club. On trouve aussi le Jalla Jalla, un grand espace repeint dans tous les sens et par tout le monde, où les gens disposent d’une terrasse au plus grand des calmes ouverte tout l’été pour traînasser et écouter de la musique.

slovenie
Jalla Jalla

Enfin, l’Hotel Celica est considéré comme incontournable par pas mal d’amoureux de Metelkova ! Là-bas, joie de vivre rime avec barbecues, concerts, cocktails, et nuits passées dans des anciennes cellules de prison. Et oui, cet endroit était jadis un établissement pénitencier.

slovenie-une

Et tout cela, dans une ambiance aussi décontractée, simple et peace qu’on imagine, accompagnée de pintes de bière à 2€. Que demander de plus ?!