Church of SubGenius : la religion qui s’en fout de tout

Pour rire des religions, des gens en inventent d’autres comme la Church of SubGenius en Amérique.

religion
Révérend Ivan Stang et sa femme dans leur maison, à Cleveland.

En 1979 à Dallas, l’auteur et cinéaste Ivan Stang a une idée dont il est persuadé de sa pertinence. Dans un fanzine intitulé « SubGenius Pamphlet #1« , le monsieur un peu toc-toc sur les bords explique les préceptes de la religion qu’il vient de créer : la Church of SubGenius, autrement dit en français l’église des sous-génies. Très vite, Ivan Stang part dans son délire à 1000% et construit une réelle way of thinking que selon lui, 40 000 personnes adopteront.

Le prophète s’appelle Jr « Bob » Dobbs, et est le meilleur vendeur du monde. S’il peut prétendre au statut de prophète, c’est car un jour, Dobbs aurait parlé à la divinité principale des SubGenius, Jehovah1, ou JVH-1 à travers son écran de télévision.

religion
Jehovah1, la divinité de la Church of SubGenius.

Ce dieu aurait forme extraterrestre, et aurait dit à Bob Dobbs sa mission : convaincre les Terriens qu’un complot vise à les lobotomiser grâce à l’arme du conformisme. Alors, comme toute religion qui se respecte, les croyants doivent suivre plusieurs préceptes qui dirigeront leur vie et leur manière de vivre. Pour la Church of SubGenius, en voici quelques-uns :
éviter tout effort 
éviter tout travail pénible
refuser le conformisme social
poursuivre ses propres objectifs
goûter aux plaisirs du sexe

Après cette incroyable révélation, Bob Dobbs meurt en 1984 et ressuscite plusieurs fois. Ne cherchez pas à comprendre la logique, il n’y en n’a pas. La Slack reste la pratique numéro 1 imposée aux adeptes de la Church of SubGenius, autrement dit la glande à outrance. Chanceux!

religion
Les adeptes s’en foutent de tout.

Dans cette religion qui s’inspire dans tous les sens de la culture pop et post-moderne, la glande est une action irrésolue efficace par magie, mais que les conspirateurs mondiaux cherchent à interdire car assimilée à la liberté et la plénitude de la vie. Si Ivan Stang se targue d’avoir ralié 40 000 membres à la cause de Jr « Bob » Dobbs, c’est sans compter sur le soutien de stars américaines comme Warren Ellis, le groupe de musique Devo, Robert Crumb et Gwar, elles aussi convaincues par la drôlerie des sous-génies.

À LIRE :   A la découverte d'Ostende et son street art !
religion
Tableau de Jr « Bob » Dobbs chez Ivan Stang.

C’est clair que Ivan Stang, le créateur de la Church of SubGenius, est complètement perché. Mais ça n’est pas pour autant qu’il a perdu le Nord… Sur le site de la religion, on peut acheter une tonne de goodies dont l’utilité est plus ou moins discutables à l’effigie de Jr « Bob » Dobbs, ou encore lire ce genre de textes (dont l’utilité est plus ou moins discutable) :

Bob ne s’intéresse pas à vos péchés, à moins qu’il n’en ait jamais entendu parler. L’attitude de Stang envers tout le concept de religion est que c’est ton travail et sa mission d’envoyer bouler les fondamentalistes, et il semble qu’il a eu un énorme succès grâce à sa dévotion à rire de tout. La plus grande leçon que l’on puisse tirer du révérend ? « Qu’ils aillent se faire foutre s’ils ne sont pas capables de comprendre une blague!« 

religion
Envie d’un t-shirt avec une illustration chelou ?

 

religion
Ou un string ?

Alors, la Church of SubGenius est-elle une grosse blague ? De notre côté, on aurait tendance à dire que c’est un énooooorme foutage de gueule à l’attention des religions, et du fanatisme excessif de certains adeptes. C’est pour ça qu’on la valide à 10 000% ! 

On vous avez prévenus qu’il était dans le turfu…

Retrouve la Church of SubGenius (ou l’Église des Sous-Génies) sur
Internet
Facebook

Sources
Tryangle.fr
SubGenius.com