Du traditionnel à l’ornemental : le tattoo vu par Josh Stevens

Josh Stevens explore les styles du tattoo, du old school au décoratif.

Après avoir terminé son apprentissage en 2006, le tatoueur Josh Stevens débute sa carrière solo en 2007. Le style qu’il propose est alors complètement inspiré du old school et du tatouage traditionnel américain : des traits épais, peu de couleurs, et un noir très présent. D’ailleurs, Mike Adams est une de ses références principales, aux côtés de quelques uns des premiers tatoueurs américains Joe Lieber et Amund Dietzel.
Il travaille aujourd’hui à temps plein dans le studio Hold It Down à Richmond, en Virginie.

À LIRE :   La pub incompréhensible de la semaine - Leclerc
tattoo

 

Par la suite, le style pictural de Josh Stephens évolue. Il se dirige vers un travail de la géométrie des lignes tout droit inspiré des mandalas et des tatouages traditionnels d’Afrique du Nord. Seule l’encre noire est utilisée par le tatoueur, qui cherche alors à explorer le tatouage ornemental et non-figuratif.

tattoo tattoo tattoo tattoo tattoo

Et certainement son amour pour les roses et les pivoines lui a-t-il donnée l’idée d’habilement mixer une composition équilibre ornementale avec des fleurs détaillées et réalistes. 

tattoo tattoo tattoo tattoo tattoo tattoo tattoo

 

Retrouve Josh Stevens sur
Ink Mag
Facebook
Tumblr