Fresques de portraits avec Dourone

Les portraits XXL de Dourone

Des regards défiants pour des portraits saisissants dans des fresques au style figuratif et surréaliste. Les graffs de Dourone captivent, elles donneraient presque l’impression de vous poursuivre. Ce grapheur talentueux originaire de Madrid peint en particulier à Paris où il a finalement posé ses valises, et on ne s’en plaint pas. L’artiste autodidacte débute en 1999 dans les rues de la capitale espagnole et forme 3 ans plus tard un duo pour le moins prometteur avec sa compagne Elodieloll. Ils aiguisent leur style de voyage en voyage, d’expérience en expérience en gardant la même philosophie: « L’art pour les humains« . Une devise que l’on retrouve dans chacune de leurs oeuvres tournées vers le respect, la tolérance et le partage. Des fresques de la taille d’une façade le plus souvent, pour rendre certains bâtiments fonctionnels bien plus vivants. Et ça marche:

À LIRE :   Réflexions et perceptions du street art aujourd'hui ?

 

 

 

dourone
Jardin de Villemin (Paris)

 

dourone
Los Angeles
dourone douronedourone dourone dourone dourone dourone
dourone
Rue des Récollets (Paris)
dourone dourone dourone
dourone
Rue Saint-Marthe, Belleville (Paris)
dourone
Gare du nord (Paris)
Publicités