Destination: sans touristes!

Ces petits coins de paradis où tu seras seul ou presque

Tu croyais que tous les plus beaux spots du monde étaient prisés par ces vagues de touristes qui, soyons franc, te font vraiment **** en vacances! Ba oui, classe éco, gamins qui hurlent, parents à bout, bataillons de petits vieux en bus… Pitié, qui veut vivre ça?? Personne bien sûr. Mais bon, que veux tu, architectures parisiennes ou romaines, plages mauriciennes de sable blanc, eaux turquoises thaïlandaises.. Tout ça a un prix: subir les autres qui ont eu la même idée que toi. Du coup, on a sélectionné ces endroits presque secrets qui ne sont pas encore envahis par les hordes de curieux en sac à dos. Allez, viens, on s’arrache loin des barres-selfie:

 

Le Belize: bungalow pieds dans l’eau, sans vis-à-vis…

Ici, on se noie dans des paysages splendides dignes des Maldives, pas vrai? Oui, mais pourtant, ce petit coin de paradis est encore méconnu. Mieux encore, les infrastructures touristiques restent minces, d’où les hautes saisons encore très calmes. 294.000 touristes par an, soit 800 curieux par jour en moyenne, allez on va pas se plaindre.

sans-touristes
sans-touristes
sans-touristes`
sans-touristes
sans-touristes
BN4119
sans-touristes

La Mongolie, une terre sauvage à perte de vue

Si le tourisme en Mongolie reste faible, environ 420.000 touristes par an, c’est en raison d’un choix politique. En effet, le gouvernement communiste ne rêve pas de voir débarquer des charters surchargés. Avec une variété de paysages pittoresques et une culture aussi méconnue que fascinante, la Mongolie, c’est pour les amoureux du no man’s land, là où la nature reprend tous ses droits.

À LIRE :   Le monde se mobilise contre le travail des enfants

sans touristes

sans touristes

sans touristes

sans touristes

sans touristes

sans touristes

Le Bénin, terre de couleurs

Toges et épices colorés, même la terre est orange vif au Bénin. Parcs naturels et plages sans fin: le Bénin n’a rien à envier aux principales destinations touristiques, et pourtant, moins 220.000 curieux par an pour ce pays encore authentique et dont la nature a pu garder tout son caractère sauvage. Parmi les trésors à visiter: le Palais d’Abomey, classé au patrimoine de l’UNESCO, et les parcs naturels dans le nord du Bénin. On te conseille la saison sèche en janvier pour découvrir les splendeurs du parc national de Pendjari où lions, éléphants, buffles et tous les protagonistes d’une richesse faunique abondante règnent en maîtres sur 480.000 ha de savane africaine.

sans touristes
Parc national de Pendjari
sans touristes
Palais d’Abomey

Benin

Benin Benin Benin Benin BeninBeninBenin Benin

 

La Sibérie: l’empire de glace

Prends ta boulotte, on va tâter la neige sibérienne, sans trop s’aventurer car les tigres blancs dominent un vaste territoire 20 fois plus grand que la France avec seulement 3 habitants au km2: bienvenue dans un véritable désert de glace! Impossible de trouver un chiffre précis quant aux rares curieux qui s’aventurent dans cette région éloignée de la partie est de l’empire russe. Mais une chose est sûre: aucune visite guidée à l’horizon.

sans touristes

sans touristes

 sans touristes

sans touristes

sans touristes