Le cannabis bientôt en vente libre? Pas en France en tout cas.

Copenhague, la fumette encadrée par les autorités

cannabis

Ce ne sera pas faute d’avoir essayé! Pour la quatrième fois, le maire de Copenhague Frank Jensen, pilier du parti des sociaux-démocrates, tente de légaliser le cannabis dans la capitale danoise. Il propose au gouvernement qu’il vende lui-même Ms Jane aux consommateurs. Une façon de prouver que l’encadrement législatif de la drogue la plus douce mettrait un frein radical à la délinquance et à la violence.

cannabis

La coalition socialiste et écologiste entre le parti Liberal Alliance et le parti Red-Green Alliance se lance dans le combat sans fin de la légalisation du cannabis. Leur argument: combattre la hausse des règlements de compte qui sévissent entre gangs et fournisseurs dans le marché noir. En finir avec les réseaux criminels: une noble cause pour l’édile de la ville qui espère contrôler la distribution et la commercialisation du produit stupéfiant.

À LIRE :   Le Cannabis Fest débarque en France !
cannabis

Les tensions et derniers incidents dans le quartier autonome de Christiania, où le marché du cannabis bat son plein (135 millions d’euros de recettes par an), donnent en effet des arguments de taille en faveur de l’encadrement de la drogue. En septembre dernier, deux policiers et un commerçant étaient blessés par balles, l’assaillant meurt quelques jours après la tentative d’arrestation. Ce qui ne convainc toujours pas le gouvernement de centre-droite de tenter l’aventure du « cannabis pour tous » qui s’oppose fermement au projet. Pourtant 88% des danois sont favorables au cannabis médicinal et la moitié de la population soutient la légalisation. De quoi appuyer l’énième tentative menée par le maire socialiste.

On croise les doigts…

Publicités