Sur Instagram, les tétons sont nos amis, pas nos ennemis !

Des gens postent des photos de tétons pour critiquer Instagram et son problème avec les poitrines de femmes.

Voici les noms des trois personnes à l’origine du compte Instagram frais, sexy et surtout engagé Genderless_nipples, comptant aujourd’hui déjà 2000 abonnés depuis sa réouverture le 5 décembre.

teton

Pour rappel, Facebook, qui détient aussi Instagram, applique à ses réseaux sociaux une politique de censure des images dénudées très stricte qui a pourtant été révisée en mars dernier. En plus du règlement du site, n’importe qui peut décider de signaler un article qu’il considère comme déplacé, trop évocateur, ou indécent. Voici un extrait du règlement du site :

Nous supprimons les photographies présentant des organes génitaux ou des fesses entièrement exposées. Nous limitons également certaines images de poitrines féminines si elles montrent le mamelon, mais nous autorisons toujours les photos de femmes qui défendent activement l’allaitement ou qui montrent les cicatrices post-mastectomie de leur poitrine. Nous autorisons également les photos de peintures, sculpture et autres oeuvres d’art illustrant des personnages nus.

Genderless Nipples signifie littéralement « tétons sans sexe », autrement dit non-genré, ou masculin et féminin en même temps. Afin de titiller Instagram et sa politique de restriction sur la nudité féminine, Morgan-Lee, Evelyne et Marco ont décidé de poster des photographies en gros plan de tétons accompagnées de punchlines-du-turfu.
En effet, les créateurs du compte ne manquent pas d’idée ni de culot pour défier l’application :

Pourquoi quelqu’un serait-il offensé par sa propre anatomie ?

Mon téton n’est pas sexuel, vos pensées le sont.

teton

Remettre les choses dans leur contexte et appliquer une politique de restriction cohérente vis-à-vis des genres est l’objectif de Genderless_nipples : en bio du compte, on peut lire « Les hommes ont le droit de montrer leurs tétons, alors que les femmes peuvent être bannies. Supportons tous les sexes ! Changeons cette politique! ».

À LIRE :   Le punk en France dans les années 80
teton

Et pendant ce temps-là, Instagram supprimait une photo d’un téton à priori appartenant à une femme. En réalité, c’était celui d’un homme ! Et Genderless_nipples n’a bien évidemment pas pu rater une si belle occasion d’enchaîner joyeusement l’application :

Instagram, tu ne pourras jamais dire la différence entre un sein masculin ou féminin; qui le pourrait ? Alors, pourquoi interdire les tétons féminins quand ils sont identiques ?

On est bien d’accord !
Surtout que les exemples ne manquent pas pour prouver que Facebook a parfois, vraiment craqué son slip. Entre la suppression d’une image du tableau « l’Origine du Monde » de Courbet, les photos de seins opérés, et celle d’un de nos articles sur les bars à pipes, honnêtement les gars, il semble compliqué d’y discerner une logique. Instagram a même osé supprimer une photo d’un gâteau dont la forme évoquait fortement une poitrine féminine.

teton

Bref. On remercie les personnes initiatrices de comptes Instagram et de mouvements comme FreeTheNipple, et Genderless_nipples, pour rappeler qu’un téton, bordel, c’est un téton !

teton

À supporter sans modération bb !
Genderless_nipples
Freethenipple

P.S. : on s’est dit qu’avec cette photo de couverture, on éviterait que quelqu’un nous signale et que notre article soit supprimé. Ce serait dommage quand même…!