Lorsqu’une rivière entre en ébullition au Pérou

Une légendaire rivière bouillante a été découverte au Pérou.

perou-riviere

« La première chose qui s’en va, ce sont les yeux » , affirme Andrés Ruzo devant un public de plusieurs milliers de personnes attentives.
Tu crois qu’on parle de quoi ? Non, non, pas de torture. Quand même, un peu de respect voyons.
Si Andrés Ruzo dit cela, c’est car il a découvert une rivière vraiment insolite au beau milieu de la forêt amazonienne, au Pérou.

Déjà tout jeune, le petit péruvien Andrés se voit conter l’histoire mystique d’une rivière immense et bouillante par sa grand-mère… D’ailleurs, même sa mère avoue s’y être déjà baignée. Le pauvre petit garçon semble déboussolé. Normal ! Ça n’existe pas, une rivière naturelle en ébullition.
Le seul hic, c’est qu’aucune information sur une éventuelle localisation géographique n’a jamais été partagée. Alors, l’actuel géologue Ruzo décide de partir à la recherche de cette rivière magique.

perou-riviere

En 2011, il tombe dessus par on-ne-sait quel miracle, et commence à étudier sérieusement le phénomène. La rivière appelée Shanay-Timpishka (signifie « bouillie avec la chaleur du soleil » en indigène) est belle et bien réelle, et bien plus grandiose que l’homme l’aurait pensé : 25 mètres de largeur, 6 mètres de profondeur et une longueur totale de 6 kilomètres. Ouais, ça en fait, des litres d’eau à réchauffer !

À LIRE :   Lames de rasoir et Teddy Boys, la subculture des 50's
perou-riviere

Lors d’une conférence TED en 2014, il fait part de sa découverte à son assemblée :

« La moyenne de température de la rivière était de 86 degrés Celsius. L’eau n’est pas tout à fait bouillante mais elle en est très près..Ce n’est pas une légende. »

La cause de la température naturellement élevée de cette rivière est probablement liée à une action géothermique. Pourtant, ce type de phénomène est visible à proximité des volcans, et la Shanay-Timpishka est bien trop éloignée de toute source de chaleur volcanique…

On te laisse cogiter tranquillement, et du coup, on a opté pour cuir nos pâtes à la casserole.
C’est moins loin.