Divali, l’Inde illuminée

La religion hindoue fête Noël avec de la joie, et des lumières.

inde
Crédit photo : Biju Boro

En Inde a lieu, une fois par an, une fête gigantesque dans tout le pays. Durant 5 jours, les Hindous, Sikhs et Jaïns célèbrent le retour d’un roi nommé Rama ainsi que l’arrivée de la nouvelle année. Divali est aux indiens ce que Noël et Nouvel An sont aux civilisations d’origine chrétienne.

La fête Divali aussi prononcée Diwali (signifie « rangée de lampes » en sanskrit) est une fête célébrée dans tous les pays où la religion hindouiste est pratiquée : l’Inde, le Népal, la Malaisie, la ville de Singapour et l’Afrique du Sud en font principalement partie.
C’est alors l’occasion d’honorer et de commémorer un passage du Ramayana, un poème mythologique de la religion hindouiste. Celui-ci raconte le retour du roi Rama accompagné de sa femme Sita dans sa ville, Sita ayant été kidnappée par le démon Ravana. Rama, un roi mythique depuis l’Inde antique, raconte donc sa vie et ses exploits dans le poème qui est une des épopées majeure. Le roi aurait alors apporté  la paix et le bonheur à tous.

inde
Roi Rama

Pour célébrer Rama et donc la victoire du bien sur le mal, les indiens décorent l’ensemble des lieux de vie et de prière d’autant de lumières que possible, accompagnées de dessins apposés sur le sol. Les dil ou dira sont les lampes en terre cuite (ou métallique) disposées dans les maisons et les rues; les rangoli sont quant à eux les dessins faits à partir de farine de riz placés surtout à l’entrée des domiciles. Ces motifs représentant souvent une fleur de lotus, sont un signe d’accueil, repoussent les mauvais esprits, et témoignent de l’hospitalité des habitants. Ils sont aussi présents dans les sanctuaires.

À LIRE :   British Library Sounds : la bibliothèque des sons inconnus

Divali, c’est aussi un feu de joie et de nourriture ! Dans tous les villages et villes sont tirés des feux d’artifice plus ou moins imposants selon le budget de chacun. Cela n’empêche pas que ce soit un rituel indissociable de Divali et très important pour les indiens. Ce feu d’artifice est une sorte de métaphore de la joie de vivre, une magique explosion de couleurs.

inde
Crédit photo : Stringer
inde
Crédit photo : Amit Dave

Durant 5 jours, la célébration de Divali incite les participants à penser aux autres, à célébrer la famille, et les autres. C’est pourquoi il est courant de voir des personnes sonner à la porte de leurs voisins pour leur amener de la nourriture ou des friandises préparées par leur soin. Plutôt chouette comme concept…! Le partage et la simplicité sont à l’ordre de ces jours colorés, lumineux et chaleureux.

Des mela ont aussi lieu. Ce sont des grands rassemblements organisés proposant diverses activités, et toujours sous le signe du partage et de l’échange : spectacles de magie, expositions d’art, tatouage mehndi, stars de cinéma de Bollywood en rencontre, marionnettes etc. sont autant d’évènements accompagnés d’échanges de cadeaux entre chaque personne. Et lorsque le troisième jour arrive, c’est le moment de passer à l‘année suivante. Le moment de célébrer avec joie et bonheur, le début du passé.

inde
Crédit photo : Danish Siddigui
inde
Crédit photo : Narinder Nanu
inde inde
Publicités