Epidémie d’art en Pologne

Virus du street art

Hyperbolic, la nouvelle œuvre d’art de l’artiste américaine Crystal Wagner dévore une façade d’art nouveau à Lodz, ville polonaise. Elle se compose de fils de fer et de tissus et contraste avec le paysage ambiant. Cette ancienne professeure d’art n’en est pas à son coup d’essai. Elle réalise des œuvres gigantesques en 2D et 3D avec divers matériaux.

À LIRE :   Les classiques du hip-hop joués par l'orchestre national polonais

L’épidémie est-elle symptomatique de notre époque ? Ou l’invasion épidémique est-elle relative au street art ?

art art art

 

 

Publicités