La plateforme de jeux vidéos Twitch bannit encore une femme

Twitch condamne l’exhibitionnisme

Le célèbre site de streaming de jeux vidéos, Twitch, vient de bannir une énième femme pour exhibitionnisme en direct.

Strip tease en live, twerk en pleine partie de Call Of Duty, les exemples sont légion de gameuses dévoilant leur physique avantageux, et parfois leurs parties intimes. Bannie pour quelques jours ou à vie, comme ce fut le cas avec la dernière en date, Zoie Burgher, la plateforme interdit sévèrement toute forme de nudité. 

Twitch

Pour attirer la communauté très souvent masculine à regarder leurs streams, et également de potentiels donateurs, les femmes s’exhibent en petite tenue. Des initiatives condamnées par Twitch. Peu importe, une fois virées de la plateforme, leurs fans continuent à les suivre sur Twitter et leurs chaînes Youtube.

À LIRE :   De la bière et encore des bières, l'Oktoberfest à Paris

Libre de disposer de leur corps, les joueuses amassent ainsi de l’argent tout en assouvissant leur passion du gaming. Cependant, ne deviennent-elles pas femmes objets, alors qu’elles devraient être reconnues avant tout pour leur grande maîtrise des jeux en ligne.