Elle poursuit ses parents en justice pour une photo gênante sur Facebook

Un pugilat familial lié à Facebook

De nos jours, les parents n’ont plus aucun respect et postent sans vergogne des photos de leurs enfants, bébés, sur Facebook. Cette manoeuvre, non sans conséquence, a particulièrement énervé une ado autrichienne qui va poursuivre en justice ses parents pour atteinte à la vie privée.

La photo en question la montre bébé, heureuse après un changement de couche et assise sur le pot. La jeune femme de 18 ans, qui vit dans l’état de Carinthie en Autriche affirme que ses parents lui font vivre un calvaire depuis leur découverte de Facebook en 2009. Il posterait régulièrement des photos d’elle, enfant, dans des situations aujourd’hui gênantes.

Bien qu’elle leur ait demandé de supprimer les photos, ses parents ont toujours refusé.

facebok-2

Pour sa défense, la jeune femme avance que les photos sont visibles par plus de 700 personnes sur les réseaux sociaux. Elles auraient, en plus, été publiées sans son consentement et constituent aujourd’hui une atteinte à la vie privée. Son avocate se dit confiante quant à l’issu du procès.

À LIRE :   Le naturel mis à nu de Basement Fox

Les lois sur les droits d’auteurs ne sont, en Autriche, pas aussi strictes que dans d’autres pays. En France, toute personne publiant l’image d’une personne sans son consentement est passible de 45.000 euros d’amende et un an de prison ferme.

Ce type de procès reste inédit mais il pourrait ouvrir la voie à de nouveaux conflits entre les enfants et les parents concernant les réseaux sociaux. Les autorités mettent en garde ces derniers contre la publication d’image d’enfants qui pourraient attirer des prédateurs sexuels.