David Bouchat photographie les Trog

Au coeur des Trog

Tout a commencé une nuit froide de novembre 1947, quand 8 jeunes hommes de Carlsbad en Californie se sont rassemblés pour un café au Café Apex. C’est là qu’ils ont transformés leurs rêves de créer un club de voitures Roadster et Custom. Ce soir là, les Trog sont nés avec leur premier président, Jim Nelson en charge du club.

Ces jeunes motards avaient un point en commun : VITESSE ! En juste quelques mois, l’adhésion explose et mi 1948, la passion de Nelson pour la course amène les membres du club Trog et Southern California Timing Association (SCTA) à travailler ensemble. Ami de Nelson et fondateur de la SCTA, Wally Parks, annonce ses plans pour former la National Hot Rod Association (NHRA), en 1949. Nelson fi les premiers pas en avant pour aider et devint leur premier inspecteur technique. Jim Nelson et Dode Martin, ont alors formé la compagnie Dragmasters, aujourd’hui connue du monde entier.

À LIRE :   Blaise Arnold : sous la grisaille, les bistrots

 

Un nouvel engouement pour l’histoire de l’automobile est alors né. Après avoir contacté Robert Genat, les futurs Trog étaient mis en contact avec le seul et l’unique, Jim Nelson, le fondeur des Trog.
Des liens forts et une amitié soudée, telle est la devise des Trog. Une nouvelle camaraderie fut née, avec un total de 10 membres de la côte ouest à la côte est avec une seule promesse, de faire perdurer l’héritage qui a commencé en cette nuit de novembre. Leur collection d’automobiles est impressionnante, autant que leur détermination pour ramener la course. Les Trog ont toujours partagé un point en commun : construire des machines de vitesses, d’endurance et d’esthétisme, afin de montrer qu’une machine faite soit même vaut autant le coup qu’un engin acheté tout fait.

trog