Le pont le plus terrifiant viens d’ouvrir

La Chine a construit un pont quelque peu spécial

Fini les ponts en bois, le verre semblerait remplacer ce matériau premier. En Chine, au-milieu des montagnes au parc naturel de la province du Hunan., les amateurs de sensations fortes peuvent marcher sur une passerelle transparente longue de 430 m et perchée à 300 m au-dessus du sol. 

pont verre chine

Le pont se situant sur les montagnes de Zhangjiajie (au centre de la Chine), réputées pour avoir inspiré le film de science-fiction Avatar, d’une largeur de six mètres et constitué de 99 plaques de verre transparentes, peut accueillir 800 personnes en même temps. Construit par l’architecte israélien Haim Dotan, afin de tester sa solidité, plusieurs opérations ont eu lieues. En effet, un journaliste a notamment frappé à coups de masse le sol et une berline chargée de passagers l’a emprunté, exercices qui se sont à chaque fois révélés concluants.

À LIRE :   La beauté intemporelle de l'architecture soviétique

Seules 8 000 personnes par jour sont acceptées sur le pont, et les touristes souhaitant y accéder doivent réserver un jour à l’avance leur billet d’entrée, d’un montant de 138 yuans (18 €). Afin d’éviter un quelconque accident comme lorsqu’une tasse d’acier avait fissuré un morceau d’un autre pont, tous les objets pouvant endommager la structure de type appareils photos, perches à selfies, talons aiguilles, objets lourds etc sont interdits.

pont verre