Quand mode et art ne font qu’un

art

Aujourd’hui, lart est partout, même là où vous ne pensez pas qu’il soit. Avec sa forte valeur marchande (notamment le prix exorbitant des tableaux qui se vendent dans le monde), il acquière de plus en plus de domaines, notamment celui de la mode. Focus.

L’art a trouvé son positionnement, celui du luxe. Dans les défilés, dans les maisons de Haute Couture, l’art est partout, à tout moment. Pour le faire vivre et perdurer, le mécénat est une pratique courante dans ce domaine. En 2015, 159 000 entreprises françaises ont choisi le mécénat qui passe la plupart du temps par un don financier à une fondation. Et ce sont souvent les marques de luxe qui en bénéficient. 
En effet, elles s’inspirent des créations artistiques pour les retranscrire et leur apporter une touche personnelle afin de donner une image nouvelle à leurs produits : plus qu’un bien de consommation, les produits de luxe doivent désormais être des biens culturels.
Ainsi, au cours de ces dernières années, on a assisté à un développement des musées de marques comme le musée Dior ou la Maison Louis Vuitton, expositions des maisons de luxe dans des lieux célèbres (Cartier qui s’est exposé au Grand Palais), ou encore la création des fondations
(Louis Vuitton est encore un exemple phare).

À LIRE :   Une suite annoncée à How High, le film culte de stoner !
defile-rick-owens-printemps-ete-2016-paris-look-15

Défilé Rick Owens

Outre que dans ce genre de lieu novateur, l’art est également (très) présent dans les collections de grands créateurs et designers. En effet, à chaque Fashion Week, on assiste à des créations les plus rocambolesques et créatives que les précédentes, parfois même, on se croirait dans des films futuristes. A se demander ce que les créateurs ont pris la nuit dernière.
Souvent reconnues, ces créations peuvent aussi tomber dans le « too much », et être très contestées. Heureusement, le domaine de la mode est un moyen de s’exprimer et d’apporter les idées qui seront celles de demain.

défilé fw

mode

Défilé Jacquemus

Mais l’art vit également dans son temps. Et aujourd’hui, c’est le street art qui est de mise. En effet, il y a quelques temps, les Galeries Lafayette avaient opté pour cette option, en choisissant de faire l’une de leur campagne dans la rue, en graffant des bulles de bandes dessinées dans Paris, avec des slogans mentionnant le « nouveau chic ».

galeries-lafayette

La mode est-elle l’art de demain ?

Publicités